Agriculteurs : comment préparer ses engins agricoles pour l’hiver ?

Publié le Mardi 15 Janvier 2019 et mis à jour le Mercredi 30 Janvier 2019 - Les actualités du GNR

L’hiver est une période où les engins agricoles connaissent un peu de répit. Avant de remiser votre tracteur, il convient de prendre une série de précautions. En outre, cela peut être l’occasion de vérifier plusieurs points et de garantir ainsi la durée de vie de votre engin.

Si l’agriculteur n’arrête jamais de travailler, il est clair que l’hiver est moins propice au travail des champs et que les engins agricoles seront donc un peu moins utilisés à ce moment de l’année. Alors pourquoi ne pas en profiter pour leur offrir une petite révision ?

Quels sont les éléments à vérifier avant le remisage du tracteur ?

Si certains engins ne doivent plus être utilisés durant l’hiver et sont remisés, il faut surtout veiller à éviter que la rouille vienne se former sur ses différentes composantes ou que ses fluides gèlent. En outre, vous pouvez profiter de l’occasion pour remplacer certaines pièces d’usure :

  • lavez correctement le tracteur, en retirant la terre partout, principalement sur les parties métalliques ;
  • retirez la batterie et vérifier le niveau d’électrolyte avant de la charger et/ou de la stocker dans un endroit sec, à l’abri du gel ;
  • vidangez le réservoir de carburant, le radiateur et les autres éléments du bloc moteur afin d’éviter que ces fluides gèlent ;
  • nettoyez ou changez les différents filtres ;
  • graissez et peignez partout où c’est nécessaire.

Ces quelques gestes élémentaires vous permettront d’allonger la durée de vie de vos engins tout en évitant les pannes qui constituent une véritable plaie pour la bonne marche d’une exploitation agricole.

Remisage du tracteur : quelques précautions

Au-delà de la vérification de ces quelques éléments, il vous faudra aussi veiller à remiser vos engins agricoles dans des endroits adéquats. Ici aussi, le but est d’éviter la formation de rouille et le gel des fluides comme le carburant, par exemple.

Ainsi, l’idéal sera de stocker vos tracteurs ou autres engins dans un garage chauffé. Evidemment, tout le monde ne dispose pas de ce genre d’infrastructure. Dans ce cas, mettez en pratique ces différentes astuces, qui complètent celles énoncées plus haut :

  • gardez le tracteur à l’abri de la pluie ;
  • évitez que ses pneus restent en contact direct avec le sol, en plaçant des cales en bois ou en carton épais en dessous de ceux-ci ;
  • pour éviter l’oxydation de certains éléments du moteur, n’hésitez pas à le démarrer et à le faire tourner quelques dizaines de minutes au moins une fois par mois ;
  • si l’engin ne démarre pas, vous pouvez utiliser un produit adéquat, le plus souvent à base d’éther ;
  • de même, vous pouvez utiliser de l’anti-figeant ou de l’antigel pour éviter que les fluides présents dans le tracteur gèlent.