Comment faire une installation de panneaux solaires ?

Publié le Mercredi 22 Mai 2019 - Les actualités du Solaire

Installer de panneaux solaires en vue de produire sa propre électricité demande quelques connaissances de base. Petit tour d’horizon des éléments à prendre en compte pour réussir son installation photovoltaïque.

Comment faire une installation de panneaux solaires ?

Avant d’installer des panneaux solaires photovoltaïques, il est important de prendre en compte plusieurs critères et de répondre à quelques questions initiales :

  • Quels sont vos besoins en termes de consommation ?
  • Quelle est la surface que vous pouvez consacrer à cette installation ?
  • L’orientation et l’inclinaison sont-elles optimales pour capter un maximum de lumière ?
  • N’y-t-il aucune ombre portée qui pourrait venir réduire la performance du système ?

Ensuite, il est possible de réaliser l’installation vous-même, en prenant quelques précautions, ou de faire appel à un professionnel. Celui-ci pourra vous conseiller à chaque étape du projet.

Des systèmes de fixation variables

S’ils sont essentiellement présents sur les toits, les panneaux photovoltaïques peuvent aussi prendre place sur un terrain dégagé.

Le système de fixation va directement dépendre de l’endroit choisi. Et ce choix va avoir un impact direct sur la facilité de pose, les accessoires nécessaires, la durée d’intervention, le degré de compétence et les outils à mettre en œuvre.

Sur un toit, les rails doivent être fixés solidement aux chevrons à l’aide de crochets. Les panneaux solaires sont lourds et offrent une grande prise au vent. Il est particulièrement important de respecter l’écart maximum recommandé par le fabricant entre deux rails ainsi que la distance maximale entre deux fixations aux chevrons.

Les panneaux se fixent ensuite sur les rails à l’aide de crochets ou de boulons.

Installation de l’onduleur

L’onduleur est un appareil électronique. Il transforme le courant continu produit par les panneaux photovoltaïques en un courant alternatif 220 V et d’une fréquence de 50 Hz.

Cet onduleur est lui-même relié d’une part aux panneaux, et d’autre part au compteur. Il est impératif pour cette étape de savoir lire un schéma électrique. Il faut relier certains panneaux en séries, d’autres en parallèle afin d’obtenir des valeurs de tension et d’intensité autour des valeurs nominales attendues par l’onduleur pour préserver sa longévité.

Des aides pour encourager l’installation de panneaux solaires

Encore aujourd’hui, la réglementation française ne requiert aucune formation qualifiante pour la pose de panneaux solaires. Faire appel à un installateur disposant du label RGE « Reconnu Garant de l’Environnement » est toutefois nécessaire pour vous permettre de profiter de certaines aides financières de l’État (prime à l’autoconsommation, CITE…).

La liste des travaux concernés par le CITE peut être consultée sur le site de l’Ademe.

Il peut être utile de s’informer au préalable auprès de sa mairie, du Conseil régional ou dans les bureaux de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME) sur les aides que ces différents services peuvent proposer.