Comment ont évolué les prix du fioul au mois d’avril 2020 ?

Publié le Monday, May 11, 2020 et mis à jour le Sunday, July 26, 2020 - Les actualités du Prix des énergies

Depuis le début de la crise du coronavirus, au début de cette année, les prix du fioul n’ont fait que de chuter, suivant en cela l’évolution du cours du pétrole. Au mois d’avril, cette tendance s’est confirmée.

livraison camion fioul

Où s’arrêtera la chute des prix du fioul ? Nombreux sont les analystes à se poser cette question. Ce qui est certain, c’est que le mois d’avril a suivi la même tendance à la baisse que les premiers mois de l’année, et ce malgré la décision de l’OPEP de diminuer drastiquement sa production au cours des mois de mai et juin.

Moins de 700 euros pour 1000 litres de fioul

Comme on le voit dans le tableau ci-dessous, les prix pour 1000 litres de fioul ont baissé d’environ 60 euros sur l’ensemble de la période, passant sous la barre des 700 euros.

SEMAINE

PRIX DU FIOUL/1000L

VARIATION

Semaine du 1er avril

749 €

/

Semaine du 6 avril

743 €

- 6 €

Semaine du 13 avril

726 €

- 17 €

Semaine du 20 avril

705 €

- 21 €

Semaine du 27 avril

690 €

- 15 €

Les diminutions de prix les plus importantes ont été constatées à partir de la mi-avril :

  • - 17 euros la semaine du 13 avril ;

  • - 21 euros la semaine du 20 avril ;

  • - 15 euros la semaine du 27 avril.

Si l’on se remémore les prix du fioul au début du mois de janvier, on peut facilement se rendre compte de l’importance de la baisse qui est survenue au cours des derniers mois. Le 1er janvier, 1000 litres de fioul s’échangeaient en effet contre 948 euros !

Le cours du pétrole toujours impacté par le coronavirus

Il ne faut pas chercher bien loin pour trouver la cause de cette nouvelle baisse continue des prix du fioul au cours du mois d’avril. La pandémie de coronavirus paralyse en effet toujours une grande partie de l’économie mondiale. Si certaines industries ont pu reprendre la production, de nombreux travailleurs restent encore confinés et limitent ainsi énormément la consommation de produits pétroliers.

De manière générale, la demande mondiale en pétrole reste donc très réduite par rapport à une offre excédentaire. La loi de l’offre et de la demande joue ici son rôle : les prix ont tendance à baisser, puisque le pétrole est surabondant et que la demande est très faible. Une situation inverse conduirait à l’augmentation des prix. Le cours du pétrole étant l’un des principaux facteur qui influence le prix du fioul, ce dernier est également impacté par une baisse des prix.

Doit-on s’attendre à une hausse prochaine des prix du fioul ?

Il est difficile de savoir jusqu’à quand cette baisse des prix va se poursuivre. S’il est clair que le prix du baril de pétrole ne va pas continuer indéfiniment à descendre, il pourrait toutefois rester très bas. Ainsi, la récente décision de l’OPEP+ de diminuer sa production de près de 10 millions de barils par jour n’a par exemple pas été suffisante pour infléchir durablement la courbe des prix. L’évolution au cours des prochaines semaines dépendra de la façon dont se déroule le déconfinement. Si une deuxième vague épidémique survient, il est en effet possible que la baisse des prix se poursuive. Dans le cas contraire, une hausse pourrait se produire.

Nous vous recommandons donc de passer votre commande de fioul dès maintenant pour profiter des prix très avantageux pratiqués en ce moment.