Comment stocker correctement son GNR ?

Publié le Mercredi 26 Décembre 2018 et mis à jour le Mardi 4 Juin 2019 - Les actualités du GNR

Le GNR est une alternative au fioul domestique qui est utilisé dans les moteurs d’engins non-routiers. Toutefois, de par sa composition, ce produit est plus délicat à stocker. Voilà comment procéder pour conserver ce produit dans les meilleures conditions possibles.

C’est en 2011 que le GNR (gazole non-routier) a été rendu obligatoire pour les engins non-routiers. Jusqu’alors, ceux-ci utilisaient le plus souvent du fioul domestique. Or, ce combustible utilisé comme carburant ne respecte pas la norme européenne sur les taux maximaux autorisés en ce qui concerne le soufre.

Qu’est-ce que le GNR ?

Pour garantir son caractère moins polluant, le GNR présente une composition légèrement différente de celle du fioul :

  • il contient moins de soufre (≤ 20 mg/kg);
  • il présente une indice de cétane plus élevé (≥ 51);
  • il contient un maximum de 7% d’esters méthyliques d’acides gras (EMAG), un biocarburant.

Concrètement, cette composition adaptée a plusieurs effets :

  • le taux de cétane plus élevé permet une meilleure combustion, ce qui réduit le taux d’imbrûlés rejetés dans l’atmosphère ;
  • la diminution du taux de soufre entraîne une réduction des émissions de particules émises par les moteurs ;
  • la lubrification des moteurs est également rendue plus écologique par l’utilisation d’une part de biocarburants.

Par « engins non-routiers », il faut entendre les tracteurs agricoles ou forestiers, les bateaux de plaisance et de navigation intérieure ou tous les engins mobiles non routiers (bulldozers, niveleuses, grues, locomotives, etc.).

Les bonne conditions de stockage du GNR

Si les atouts du GNR sont incontestables, sa composition rend aussi le stockage plus complexe. En effet, les biocarburants qu’il contient a des effets détergents, ce qui, à long terme, peut avoir un effet négatif sur votre cuve ou votre moteur. C’est la raison pour laquelle il faut veiller à ne pas conserver votre GNR plus de 6 mois ou plus de 10 mois pour le GNR supérieur, comme le Total Traction Premier. Il est également conseillé de procéder régulièrement à un nettoyage de cuve.

En outre, le gazole non-routier est également sensible au froid. Cette sensibilité varie toutefois selon la période de l’année. En effet, on trouve sur le marché :

  • du GNR d’hiver, qui reste utilisable jusqu’à une température de -15°C et est vendu entre le 1er novembre et le 31 mars ;
  • du GNR d’été, qui reste utilisable jusqu’à une température de 0°C et est vendu entre le 1er avril et le 31 octobre ;
  • du GNR supérieur, qui existe en version hiver et été et résiste à des températures plus basses (entre -15 et -24°C).

Notez que des amendes importantes sont prévues en cas d’utilisation d’un autre carburant que le GNR dans les moteurs d’engins non-routiers. Celle-ci est en effet considérée comme une fraude fiscale et peut être infligée par les services de gendarmerie ou les douanes.

Demandez votre devis GNR