Dans quels véhicules puis-je utiliser du GNR ?

Publié le Mardi 5 Février 2019 - Les actualités du GNR

Depuis 2011, le GNR doit être utilisé en lieu et place du fioul dans une série d’engins. Mais quels sont exactement les véhicules autorisés à utiliser ce carburant et à quoi s’expose-t-on en l’utilisant dans un autre engin ?

Il y a encore quelques années, agriculteurs, exploitants forestiers ou agricoles et  entreprises de travaux publics utilisaient du fioul dans leurs engins de travail. Contenant plus de soufre, celui-ci a toutefois été interdit et un carburant alternatif a été mis sur le marché.

Qu’est-ce que le GNR ?

Ce carburant, c’est le GNR ou gazole non-routier. Sa composition est proche du fioul, si ce n’est qu’il contient moins de soufre. Cette caractéristique entraîne une diminution des émissions nocives qui sont dégagées suite à la combustion. Depuis 2011, c’est le seul carburant autorisé dans les engins non-routiers.

Il existe deux versions du GNR :

  • GNR hiver, vendu du 1er novembre au 31 mars : il résiste à des températures allant jusqu’à -15°C ;
  • GNR été, vendu du 1er avril au 31 octobre : il résiste à une température de 0°C.

En optant pour un GNR de qualité supérieure comme Total Traction Premier, votre carburant sera toutefois encore plus résistant au froid, tout en préservant mieux votre véhicule.

Quels sont les véhicules autorisés à utiliser du GNR ?

On peut classer en plusieurs catégories les véhicules autorisés à utiliser du gazole non-routier :

  • les tracteurs agricoles et forestiers : utilisés dans les exploitations agricoles ou forestières, ce sont des engins à chenilles ou à moteur qui comprennent au moins deux essieux ;
  • les engins mobiles non-routiers : capables de se déplacer grâce à leur propre force motrice, les engins mobiles non-routiers n’ont toutefois pas vocation à rouler sur route. Cette catégorie englobe de nombreux véhicules : bulldozers, camions tout-terrain, pelleteuses, niveleuses, chasse-neige, grues mobiles, locomotives ferroviaires, etc. ;
  • les bateaux de plaisance et de navigation intérieure : bateaux de loisir (en mer) et de navigation intérieure (péniches, etc.), à l’exclusion des bateaux de pêche, de transport de personnes ou utilisés par les autorités de l’Etat.

Quelles sont les amendes prévues en cas d’infraction ?

Si vous êtes tenté d’utiliser du fioul dans vos engins non-routiers au lieu du GNR, réfléchissez-y à deux fois : la fraude au carburant est punie durement, car elle est considérée comme une fraude fiscale. Gendarmes ou douaniers sont habilités à effectuer les contrôles et à infliger des amendes pour ces infractions.

Pour calculer l’amende qu’elles vous infligeront, les autorités prendront en compte les kilomètres parcourus ou les heures d’utilisation depuis que vous êtes propriétaire du véhicule, la consommation estimée de ce dernier, et la différence entre le prix du fioul et celui du GNR. L’amende finale peut donc être particulièrement salée, surtout si plusieurs véhicules sont en infraction !

Commandez dès à présent votre TOTAL Traction Premier