GNR : comment protéger votre carburant du gel ?

Publié le Monday, May 13, 2019 et mis à jour le Tuesday, July 7, 2020 - Les actualités du GNR

Le GNR, comme tous les carburants, peut geler lorsque les températures sont très basses, entraînant l’immobilisation du véhicule. Pour mieux protéger votre gazole non-routier, nous vous livrons quelques conseils qui vous permettront d’éviter ces inconvénients.

Comment protéger le GNR du gel ?

Le gazole non-routier est utilisé dans les moteurs d’une série d’engins (grues, niveleuses, tracteurs agricoles et forestiers, bateaux, etc.). Ce carburant est sensible au gel, notamment en raison de la proportion de paraffines et d’eau qu’il contient et qui a tendance à se figer lorsque les température sont négatives. Ceci conduit la plupart du temps à une obstruction des filtres de vos véhicules, ce qui peut les immobiliser.

Voici quelques règles pour éviter que cela se produise dans le réservoir de vos véhicules ou dans votre cuve de stockage.

Choisissez du GNR supérieur

La qualité du produit que vous utilisez constitue le premier élément qui doit vous permettre de mieux protéger votre carburant. En effet, on trouve sur le marché du GNR ordinaire et du GNR supérieur. Ces deux qualités de carburant sont disponibles en version « été » et en version « hiver ». Leur résistance au froid – exprimée par leur « température limite de filtrabilité » – est très différente :

  • GNR ordinaire « été » : 0°C ;
  • GNR ordinaire « hiver » : -15°C.

En choisissant le GNR supérieur, vous bénéficiez d’une meilleure protection contre le froid :

  • GNR supérieur « été » : -12°C ;
  • GNR supérieur « hiver » : -21°C.

Le Total Traction Premier est un GNR supérieur qui vous aidera à lutter efficacement contre le froid.

Stockez correctement votre GNR et vos engins

Au-delà du choix de la qualité du carburant, il convient également de stocker correctement votre GNR, ainsi que les engins qui en contiennent. Idéalement, il faut que votre cuve et vos engins soient entreposés à l’abri du vent. Celui-ci peut en effet rapidement faire chuter la température et faire figer votre GNR. Pour vos véhicules, couvrir le réservoir avec un matériau isolant pourrait également vous aider à éviter le gel du carburant.

Préparez correctement vos engins à l’hiver

A l’approche de l’hiver, vous pouvez effectuer une série d’actions qui vous permettront de protéger au mieux vos engins par rapport à l’hiver qui arrive :

  • faites l’entretien des engins qui utilisent du GNR et de la cuve de stockage de gazole non-routier ;
  • vidangez les réservoirs des engins qui seront au repos durant l’hiver ;
  • purgez le filtre ou le décanteur pour vous assurer qu’ils ne contiennent pas d’eau ;
  • remplacez éventuellement les filtres ou autres pièces en mauvais état ;
  • mettez vos véhicules à l’abri.

Prenez vos précautions au démarrage

Au sortir de l’hiver, lorsque vous remettez vos engins en fonctionnement, d’autres mesures de précaution doivent être respectées :

  • si le filtre est gelé, il convient de le remplacer ou d’utiliser un réchauffeur de filtre ;
  • assurez-vous que le trou de remplissage du réservoir n’est pas bouché ;
  • laissez bien le préchauffage du carburant s’effectuer. Cela ne prend que peu de temps en été, mais cela peut être plus long en hiver.

Votre mode de conduite peut aussi favoriser un réchauffement tout en douceur du GNR. Ainsi, vous veillerez à modérer le régime moteur et à le laisser monter en température avant de l’utiliser à plein régime.

 

  Demandez maintenant votre devis sur Total Proxi Energies !