Les cinq choses à savoir sur le GNR

Publié le Mardi 19 Mars 2019 et mis à jour le Vendredi 5 Avril 2019 - Les actualités du GNR

Vous avez peut-être déjà entendu parler du GNR, mais sans savoir exactement de quoi il s’agit. Dans cet article, nous vous expliquons tout ce qu’il faut savoir sur le GNR, en cinq point essentiels.

Le GNR est un carburant qui a été lancé en 2011, suite à changement de législation interdisant l’usage du fioul dans les engins non-routiers comme les tracteurs agricoles et forestiers, les grues, etc. Il est souvent mal connu des personnes qui ne travaillent pas dans ces secteurs très spécifiques.

1. Le GNR est uniquement destiné aux engins non-routiers

La première chose à savoir est que le GNR peut uniquement être utilisé dans les engins non-routiers. Il a été conçu pour remplacer l’utilisation du fioul dans ces véhicules, utilisation qui était particulièrement polluante. Une liste très restrictive de véhicules autorisés à l’utiliser a été établie :

  • les engins mobiles non routiers comme les bulldozers, camions tout-terrain, pelleteuses, niveleuses, chasse-neige, etc. ;
  • les tracteurs agricoles et forestiers, c’est-à-dire des véhicules à moteur ou à chenilles qui possèdent au moins deux essieux et qui sont destinés à un usage dans des exploitations agricoles ou forestières ;
  • les bateaux de plaisance et de navigation intérieure (péniches).

Notez que les bateaux destinés au transport de voyageurs, ainsi que les bateaux de pêche et les bateaux des autorités ne sont pas autorisés à consommer du gazole non routier.

2. Il existe deux versions du GNR, en fonction des saisons

Beaucoup de personnes ignorent également qu’il existe deux types de GNR : l’un pour l’hiver, l’autre pour l’été. Ces deux GNR ont les mêmes propriétés mais résistent simplement différemment au froid :

  • le GNR été, livré entre le 1er avril et le 31 octobre, présente une température limite de filtrabilité de 0°C ;
  • le GNR hiver, livré entre le 1er novembre et le 31 mars, présente une température limite de filtrabilité de -15°C.

En choisissant Total Traction Premier, vous bénéficiez toutefois d’un gazole non-routier encore plus résistant que ce que la norme impose : sa température limite de filtrabilité est de -12°C (été) et de -21°C (hiver).

3. Le GNR bénéficie d’une fiscalité spécifique

Si l’usage du GNR est si réglementé, c’est parce que sa fiscalité est spécifique : ce carburant est bien moins taxé que le diesel ou l’essence et son prix est donc bien moins élevé. Cette fiscalité spécifique était destinée à ne pas trop impacter les professionnels qui ont dû, dès 2011, remplacer le fioul par le GNR.

4. Le GNR ne doit pas être utilisé dans une chaudière

Certains se posent la question de savoir s’il est possible d’utiliser du GNR dans sa chaudière. Si c’est en effet une possibilité – en raison de sa composition proche du fioul –, il est préférable de ne pas se chauffer au GNR. En effet, votre installation de chauffage au fioul n’est pas adaptée à ce carburant et pourrait être endommagée. En outre, le GNR se conserve moins longtemps que le fioul.

5. Utilisation non autorisée de GNR : une fraude fiscale

Par ailleurs, s’il vous vient l’idée d’utiliser du GNR comme carburant, sachez que cela est assimilé à une fraude fiscale. En cas de contrôle par la police ou la douane, vous vous exposez à une forte amende. Celle-ci multiplie :

  • le nombre de kilomètres parcourus depuis l’acquisition du véhicule ;
  • la différence entre le prix du carburant qui devait être utilisé et le prix du GNR.