L’évolution du prix du GNR au mois de juillet 2019

Publié le Jeudi 1 Août 2019 - Les actualités du Prix des énergies

Le prix du GNR ou gazole non-routier est principalement influencé par le cours du pétrole. Durant le mois de juillet, celui-ci est resté relativement stable. Nous revenons sur cette évolution et vous en expliquons les raisons.

prix du GNR juillet 2019

Depuis 2011, le GNR est le seul carburant autorisé pour un certain nombre d’engins non-routiers, comme les tracteurs agricoles et forestiers, les niveleuses, les grues, etc. Etant donné qu’il s’agit d’un produit pétrolier, son prix varie énormément en fonction des fluctuations du cours du pétrole.

Un prix relativement stable en juillet

En juillet, le cours du pétrole a certes connu des variations, mais les hausses et baisses successives se sont neutralisées. Au final, comme on peut le constater dans le tableau ci-dessous, le prix du GNR et des autres produits pétroliers a donc peu varié.

SEMAINE

PRIX DU GNR/LITRE

VARIATION

Semaine du 30 juin

0,931 €

/

Semaine du 7 juillet

0,924 €

- 0,007 €

Semaine du 14 juillet

0,929 €

+ 0,005 €

Semaine du 22 juillet

0,936 €

+ 0,007 €

On le voit, l’évolution entre le début et la fin du mois n’est que de 0,005 € par litre, soit une très légère augmentation.

De nombreux événements qui pouvaient impacter le marché

Il est relativement étonnant de constater cette faible évolution du cours du pétrole et, donc, du prix du GNR, considérant le nombre important d’événements qui se sont produits au cours du mois et qui pouvaient influencer le marché pétrolier.

En début de mois, c’est tout d’abord la prolongation de la limitation de la production de l’OPEP, décidée par les pays membres du cartel et ses alliés, qui aurait pu déstabiliser le marché. Certes, une augmentation du cours du pétrole a été constatée avant l’annonce de la décision de l’OPEP, mais le cours est rapidement redescendu.

Cette baisse du cours du pétrole a été surtout causée par une offre toujours abondante dans un contexte de ralentissement de l’économie mondiale et, donc, de la demande en pétrole. L’équilibre offre-demande, dès lors, a eu tendance à pencher du côté de l’offre et les prix se sont tassés.

Toutefois, les tensions entre l’Iran et les pays occidentaux, en fin de période, ont contribué à faire à nouveau augmenter les prix :

  • un pétrolier iranien soupçonné de vouloir livrer du pétrole en Syrie a été arraisonné à Gibraltar ;
  • un drone américain a été abattu par les autorités iraniennes ;
  • les autorités iraniennes ont arraisonné un pétrolier britannique qui naviguait dans le détroit d’Ormuz.

Ces différents événements ont contribué à accentuer les tensions et à faire augmenter les prix du pétrole. Le GNR a donc également vu ses prix légèrement augmenter.

Il est généralement très difficile d’anticiper les prochaines fluctuations du cours du pétrole. C’est encore plus le cas lorsque des tensions géopolitiques sont à prendre en compte, comme c’est le cas actuellement. Le réchauffement des rapports entre l’Iran et les pays occidentaux pourrait par exemple faire diminuer le cours du pétrole. Toutefois, il est actuellement impossible de savoir si un tel réchauffement va se produire.

  Demandez votre devis GNR