L’évolution du prix du GNR en mars 2019

Publié le Lundi 1 Avril 2019 - Les actualités du GNR

Produit pétrolier, le GNR est utilisé par les professionnels dans des secteurs très variés, de l’agriculture aux travaux publics. Le prix de ce carburant est donc scruté de près. Voilà pourquoi nous revenons dans les lignes qui suivent sur l’évolution du coût du GNR au cours du mois de mars.

On le sait, les produits pétroliers ont un prix qui varie énormément de mois en mois, et parfois de semaine en semaine. Ces fluctuations peuvent avoir un impact important sur les finances de certains secteurs d’activité. C’est le cas pour les entreprises qui utilisent des grandes quantités de GNR. Pour elles, le moindre écart de prix peut avoir des conséquences importantes. Ces sociétés ont sans doute été ravies de voir le prix du GNR redescendre en mars, après plusieurs mois d’augmentation.

Prix du GNR en mars : une baisse constante

En effet, les prix du GNR, comme celui des autres produits pétroliers, ont connu une hausse spectaculaire depuis le début de l’année, passant de 0,881€/litre au début du mois de janvier à 0,970€/litre à la fin février. En mars, ce mouvement s’est par contre inversé :

Semaine

Prix du GNR

28 février

0,970€/litre

7 mars

0,962€/litre

14 mars

0,957€/litre

21 mars

0,958€/litre

28 mars

0,943€/litre

Certes, nous n’en sommes pas encore revenus aux prix du début de l’année et la diminution totale du prix ne s’élève qu’à environ 3 centimes par litre. Mais ce mouvement à la baisse contentera certainement les professionnels qui utilisent des quantités importantes de GNR.

Qu’est-ce qui explique cette trajectoire des prix ?

Depuis le début de l’année, le cours du pétrole a connu une importante augmentation qui s’est répercutée sur tous les produits pétroliers, GNR en tête. Cette hausse du cours est principalement le résultat d’un déséquilibre entre l’offre et la demande en pétrole. Celui-ci a été causé par différents événements survenus au cours des derniers mois dans le monde :

  • la limitation de la production de l’OPEP à partir de janvier (1,2 million de barils en moins produit chaque jour) ;
  • la baisse surprise des stocks de pétrole américains ;
  • les sanctions américaines contre l’Iran, qui empêchent le pays d’écouler normalement sa production ;
  • les tensions au Venezuela, qui affectent la production de pétrole.

A partir du mois de mars par contre, différents signes ont indiqué un ralentissement de la croissance mondiale. Or, si l’activité économique est moins importante, la demande en pétrole est également moins soutenue dans le monde. Cela contribue donc à rééquilibrer l’offre et la demande et à faire baisser les prix.

N’attendez pas que les prix des produits pétroliers remontent : demandez-nous dès maintenant un devis pour votre GNR ! Grâce à notre très large réseau, nous vous livrons rapidement, dans toute la France.

  Demandez votre devis sur Total Proxi Energies !