Prix du GNR : quelle évolution au premier trimestre 2019 ?

Publié le Dimanche 5 Mai 2019 et mis à jour le Mardi 9 Juillet 2019 - Les actualités du GNR

Comme l’ensemble des produits pétroliers, le gazole non routier a connu une évolution plutôt à la hausse au cours des trois derniers mois. Nous revenons sur cette évolution et tentons d’en expliquer les causes.

Depuis 2011, le gazole non routier ou GNR est le seul carburant autorisé dans les engins non routiers, tracteurs agricoles et forestiers, bateaux de navigation intérieure, etc. Comme le fioul, il s’agit d’un produit dérivé du pétrole, qui subit donc les fluctuations du cours de cette matière première.

Durant ce premier trimestre, on a généralement assisté à une augmentation du prix du GNR. Toutefois, la fin de la période a été un peu plus en dents de scie, avec des hausses et des baisses successives qui, au final, ont contribué à stabiliser les prix.

Une hausse constante jusqu’à la fin février

Comme nous le voyons dans le tableau ci-dessous, les prix ont généralement augmenté au cours des trois premiers mois de l’année :

SEMAINE

PRIX/LITRE

Semaine du 4 janvier

0,876 €/litre

Semaine du 11 janvier

0,903 €/litre

Semaine du 18 janvier

0,900 €/litre

Semaine du 25 janvier

0,924 €/litre

Semaine du 1 février

0,923 €/litre

Semaine du 8 février

0,928 €/litre

Semaine du 15 février

0,941 €/litre

Semaine du 22 février

0,966 €/litre

À l’exception des semaines du 18 janvier (- 3 cents) et du 1er février (- 1 cent), les prix du GNR ont constamment progressé entre le début de l’année et la fin du mois de février. Au total, le litre de GNR a augmenté de 9 cents sur cette période.

Une période plus instable en mars

Par contre, la tendance a quelque peu changé à partir du mois de mars. La courbe de l’évolution des prix est alors devenue moins linéaire, avec des hausses et des baisses de prix successives :

SEMAINE

PRIX/LITRE

Semaine du 1 mars

0,964 €/litre

Semaine du 8 mars

0,952 €/litre

Semaine du 15 mars

0,966 €/litre

Semaine du 22 mars

0,944 €/litre

Semaine du 29 mars

0,956 €/litre

On constate donc qu’entre la fin février et la fin mars, le litre de GNR n’a évolué, à la baisse, que d’un centime d’euro.

Qu’est-ce qui explique cette évolution du prix du GNR ?

Comme tous les produits pétroliers, le gazole non routier a vu son prix impacté par les fluctuations récentes du cours du pétrole. Ainsi, en janvier, les pays membres de l’OPEP ainsi que leurs alliés ont convenu d’abaisser de manière assez importante leur production de pétrole. Ceci, additionné aux tensions dans certains pays producteurs (le Venezuela notamment), a eu pour effet de réduire l’offre mondiale et de faire augmenter les prix.

En fin de période, l’onde de choc créée par cette décision de l’OPEP a été quelque peu résorbée. En outre, le ralentissement de la croissance mondiale a également contribué à limiter la demande et, ainsi, à rééquilibrer l’offre et la demande. Les prix se sont donc un peu stabilisés.

Achetez dès maintenant votre GNR !