Nos conseils pour une cuve de stockage en parfait état

L’état de votre cuve a une incidence sur la qualité du carburant qui y est stocké. En entretenant correctement votre cuve, vous éviterez l’apparition de micro-organismes, la corrosion, ou la mise en suspension d’eau et de sédiments dans votre carburant.Camion de livraison TOTAL pour cuves de professionnels

Au fil des années, l’état de votre cuve peut se dégrader : l’air et l’eau peuvent en effet s’y infiltrer et former des dépôts qui ont des répercussions sur la qualité de votre carburant. En suivant quelques conseils simples d’entretien, vous éviterez l’apparition de ces désagréments.

 

Un nettoyage de la cuve de stockage tous les deux ans

La règle générale pour maintenir votre cuve dans un état optimal est de la faire nettoyer tous les deux ans. Cette précaution vous permettra d’éviter la formation de dépôts qui bouchent les filtres et peuvent même s’attaquer à la paroi de la cuve. 

Pour réaliser cette opération, nous ne pouvons que vous conseiller de faire appel à un professionnel. La tâche est en effet ardue et nécessite un équipement conséquent. 

 

Une vigilance constante par rapport à la formation d’eau

D’où vient l’eau et pourquoi est-ce un danger pour ma cuve ?

L’un des dangers les plus importants qui menacent l’état de votre cuve et du carburant qui s’y trouve n’est autre que l’eau. Celle-ci apparaît notamment par condensation lors des changements de température. Elle va former une couche dans votre cuve, et des micro-organismes vont pouvoir se développer à l’interface entre cette couche et l’hydrocarbure : l’eau, les sels minéraux et le carbone réunis à cet endroit sont en effet propices à leur développement. 

Trois principaux problèmes peuvent apparaître en raison de la présence d’eau et du développement de micro-organismes :

  • Le colmatage des filtres à carburant causée par les micro-organismes eux-mêmes mais aussi par les matières qu’ils produisent ;
  • La corrosion de votre cuve causée par certaines bactéries qui produisent du sulfure d’hydrogène ;
  • La mise en suspension d’eau et de sédiments dans le carburant causée par des composés détergents produits par les micro-organismes.

 

Que faire pour éviter la présence d’eau ?

Différentes mesures peuvent être prises pour éviter que de l’eau ne s’infiltre trop facilement dans votre cuve :

  • Contrôler une fois par mois la présence d’eau dans votre cuve à l’aide d’un tube de pâte indicatrice d’eau ;
  • Purger ou faire purger régulièrement la cuve pour évacuer l’eau présente en fond de cuve ;
  • S’assurer que les évents de respiration ne sont pas placés face aux vents et les équiper de pièges à humidité ;
  • Placer l’aspiration de la cuve à 15 cm au-dessus du fond de la cuve ;
  • Diminuer autant que possible le volume non-rempli en cuve ;
  • Pour les cuves enterrées, éviter l’installation des évacuations d’eau de pluie ou de lavage à proximité des trous d’homme et des puits de jauge ;
  • Utiliser toute l’année un carburant additivé qui offre une meilleure tenue au stockage.

Si vous êtes victime d’une contamination aux micro-organismes, tout dépendra de l’importance de la contamination. Une purge de la cuve suffira pour une contamination faible, mais un nettoyage et une désinfection complète devront être réalisés en cas de situation plus sérieuse.

 

Faites appel à l’un de nos professionnels pour l’entretien ou le nettoyage de votre cuve.