Poêle à bois ou insert : comment bien choisir ?

Publié le Vendredi 9 Novembre 2018 et mis à jour le Jeudi 15 Novembre 2018 - Les actualités du Bois

De plus en plus populaire en France, le chauffage au bois se décline à travers de multiples équipements. Parmi ceux-ci, le poêle à bois et l’insert, qui fonctionnent tous les deux avec des bûches, sont assez répandus. Si vous devez choisir entre l’un ou l’autre de ces appareils, voici quelques conseils pour vous aider à vous décider.

Comme pour tout système de chauffage, il n’est pas toujours évident de choisir un équipement de chauffage au bois. Si l’on décide d’utiliser des bûches, on sera inévitablement confronté au choix entre un poêle à bois et un insert. Voici quelques éléments pour orienter votre décision.

Qu’est-ce qu’un insert par rapport à un poêle à bois ?

L’insert, comme le poêle à bois, sont alimentés par des bûches, qu’ils s’agisse de bûches de bois traditionnelles ou de bûches de bois compressé. Toutefois, l’insert est la plupart du temps utilisé pour fermer un foyer qui, auparavant, était ouvert. Cette adaptation permet d’atteindre un rendement de 85%, quand un feu ouvert n’offre qu’entre 10 à 15% de rendement.

Le poêle à bois, qui est tout aussi performantque l’insert, n’est toutefois pas forcément une adaptation d’un feu ouvert. Il peut être placé dans n’importe quel logement qui dispose d’une cheminée. Si celle-ci est en mauvais état, il faudra peut-être veiller à la tuber, ce qui entraîne des coûts supplémentaires.

Quels sont les avantages de l’insert ?

Au-delà de son rendement, qui permet de maximiser les capacités d’un foyer ouvert existant, l’insert offre également d’autres avantages :

  • une grande sécurité : pas de projection de petites braises ;
  • une absence de noircissement des murs, puisque les fumées ne se répandent pas dans la pièce ;
  • une possibilité de chauffer plus que la seule pièce où il est situé, en utilisant des répartiteurs de chaleur.

Quels sont les avantages du poêle à bois ?

Le poêle à bois, s’il offre les mêmes garanties de sécurité et le même rendement, est quant à lui surtout destiné à chauffer une pièce. Cependant, il a l’avantage considérable de pouvoir être facilement démonté lors d’un déménagement. L’insert, lui, est intégré au bâti et fait partie de la maison dans laquelle il est installé, pour toujours.

Quel est le prix d’un poêle à bois ou d’un insert ?

Si l’on trouve aujourd’hui des inserts et des poêles à bois à tous les prix – de 300 jusqu’à 5000 euros –, il est clair que l’installation d’un insert demandera un important surcoût de main-d’œuvre, qu’on peut évaluer entre 500 et 1500 euros. L’installation est beaucoup moins lourde pour un poêle à bois, sauf s’il faut tuber la cheminée.

Que vous optiez pour l’un ou l’autre appareil, il vous faudra dans tous les cas veiller à les entretenir. L’insert ou le poêle, tout comme la cheminée, devront ainsi être nettoyés régulièrement pour continuer à offrir un bon rendement et vous éviter tout risque d’incendie.