Quelle est la durée de vie d’une chaudière à granulés et d’un poêle à pellets ?

Publié le Mardi 24 Juillet 2018 et mis à jour le Jeudi 15 Novembre 2018 - Les actualités du Poêles

Représentant un investissement souvent important, les chaudières à pellet et les poêles à granulés sont-ils fiables dans le temps ? Nous répondons à cette question en vous livrant quelques conseils pour allonger la durée de vie de ces appareils.

Durée de vie d'un poêle à pellet

Avec un coût situé entre 1.500 et 6.000 euros pour un poêle à pellet et entre 10.000 et 20.000 euros pour une chaudière à granulés, les utilisateurs de ces appareils souhaitent voir leur installation de chauffage rester dans un état optimal pendant longtemps. Alors, quelle est la durée de vie moyenne de ces équipements de chauffage ?

De 15 à 20 ans pour un poêle à pellet et une chaudière à granulés

A peu de choses près, les poêles à pellets comme les chaudières à granulés sont conçus pour rester en état aussi longtemps l’un que l’autre :

  • poêle à pellet : de 15 à 20 ans de durée de vie, soit un peu moins qu’un poêle à bûches, en raison des possibles dyfonctionnements du mécanisme d’apport de pellets dans le foyer ;
  • chaudière à granulés : 20 ans de durée de vie.

Ces durées de vie théoriques sont finalement comparables à celles des installations de chauffage fonctionnant avec d’autres énergies. Ainsi, une chaudière au gaz aura une durée de vie de 10 à 20 ans, tandis qu’une chaudière au fioul pourra durer jusqu’à 25 ans.

Si l’investissement de départ est conséquent, la durée de vie correcte de ces appareils permet de les rentabiliser. Des économies peuvent être réalisées en utilisant des granulés de bois, une énergie de chauffage relativement abordable.

L’entretien, une condition essentielle pour faire durer vos installations

Si vous voulez profiter de vos installations de chauffage aux pellets durant de longues années, il est toutefois nécessaire de les entretenir correctement. Pour ce faire, il convient de faire appel à des professionnels qui pourront réaliser un entretien complet, en respectant toutes les normes en vigueur.

Au-delà d’un ramonage deux fois par an, dont un pendant la saison de chauffe, l’entretien de la chaudière à granulés consistera donc à :

  • procéder à un nettoyage intégral de l’intérieur de la chaudière ;
  • vérifier l’efficacité des dispositifs de sécurité installés sur la chaudière ;
  • réaliser des mesures de combustion et effectuer les réglages nécessaires.

Le conduit d’évacuation des fumées d’un poêle à granulés doit lui aussi être ramoné deux fois par an et un entretien complet doit être réalisé chaque année. Il consiste également en un nettoyage consciencieux de la chambre de combustion, une vérification de la bougie d’allumage et du conduit d’arrivée d’air, etc. De votre côté, n’hésitez pas à vider régulièrement le bac à cendres de votre poêle et à l’aspirer avec soin.

En agissant de la sorte, vous mettrez ainsi toutes les chances de votre côté pour maintenir votre poêle à pellet ou votre chaudière à granulés en état pendant longtemps.

Plus que quelques jours pour profiter de notre promotion !

Si vous êtes déjà équipé d’une installation de chauffage aux granulés de bois, vous pouvez profiter en ce moment d’une réduction de 40 euros par palette de pellets achetée. Il faut toutefois vous dépêcher : cette offre n’est plus valable que jusqu’au 31 juillet !