Granulés de bois : des débouchés importants en chaufferie collective et industrielle

Publié le Friday, March 19, 2021 et mis à jour le Monday, June 7, 2021 - Les actualités du Pellets et bûches

Pellet de bois

La consommation de granulés de bois en France est actuellement surtout le fait de ménages, qui utilisent des poêles ou des chaudières de capacité moyenne. Mais ce combustible pourrait bientôt investir le secteur du chauffage collectif et des chaufferies industrielles.

Le bois énergie est l’énergie renouvelable la plus utilisée en France. Peu coûteux et écologique, il offre en effet de nombreux atouts à ses utilisateurs. Mais ce sont surtout les granulés de bois qui ont la préférence des ménages français : plus faciles à stocker et à manipuler, les pellets sont en outre utilisés dans des appareils automatisés, contrairement aux bûches.

95 % pour le chauffage domestique

Selon Propellet, 95 % des granulés de bois qui sont vendus en France sont destinés au secteur du chauffage domestique. La consommation cumulée de granulés pour le secteur collectif et industriel ne représente donc que 5 % de l’ensemble des pellets consommés en France, soit 70.000 tonnes par an.

Les chiffres du nombre de chaudières installées montrent également bien que le secteur du chauffage collectif ou industriel est peu représenté dans la consommation globale de granulés de bois :

  • Plus de 90 % des chaudières aux granulés installées en France ont une puissance inférieure à 300 kW ;

  • 1.156 chaufferies aux granulés de bois de plus de 50 kW sont installées en France, dans le secteur collectif ou industriel.

Une énergie appelée à se développer

Les dernières annonces concernant l’interdiction d’installer des chaudières au fioul ou au gaz dans les logements collectifs devraient permettre de développer l’usage du granulé de bois dans les chaufferies collectives ou industrielles.

Moins coûteux et moins polluant que ces énergies, le granulé de bois apparaît comme une alternative très compétitive. Le gaz naturel s’avère toutefois plus intéressant dans certains secteurs :

  • établissements scolaires, sanitaires et sociaux ;

  • bâtiments résidentiels collectifs.

La filière bois énergie en France est prête

Le développement de l’utilisation de granulés de bois en France demande évidemment qu’on augmente l’importation de ce combustible ou, mieux, qu’on le produise en plus grande quantité en France.

Il semble que la filière soit tout à fait prête à assumer une augmentation de la production locale. En 2019, 1,6 million de tonnes de granulés de bois ont été produites en France. La capacité devrait être augmentée à 2 millions de tonnes dans les 2 ou 3 ans, en raison de la construction de nouvelles usines de production.

En outre, la ressource « bois » reste abondante en France. En effet, l’accroissement naturel de la forêt, en volume, est de 10 % par an. Seule la moitié de cet accroissement est prélevé pour différents usages :

  • bois d’œuvre ;

  • bois d’industrie ;

  • bois énergie.

Le granulé de bois, comme énergie de chauffage, a donc encore de beaux jours devant lui !