AdBlue : Pour qui ? Dans quelle voiture ? Pourquoi ?

Publié le Jeudi 13 septembre 2018 - Les actualités du Carburants

Les voitures diesel équipées d’un catalyseur SCR (Selective Catalytic Reduction) ont besoin d’AdBlue pour assurer le bon fonctionnement de leur système de traitement des oxydes d’azote (NOx) et répondre à la norme Euro 6.

En Europe, tous les nouveaux véhicules diesel légers mis sur le marché doivent être équipés d’un système de traitement des oxydes d’azote (NOx). Cette obligation existe depuis l’entrée en vigueur de la norme Euro 6 en septembre 2014.

Pour y répondre, les constructeurs automobiles ont proposé différents systèmes, le plus répandu et le plus fiable étant le catalyseur SCR (Selective Catalytic Reduction). Ce système fonctionne à l’AdBlue, un produit à base d’urée et d’eau déminéralisée. Injecté dans les gaz d’échappement, l’AdBlue élimine la quasi-totalité des émissions d’oxydes d’azote.

Où se trouve le réservoir d’AdBlue de ma voiture ?

Si votre voiture nécessite l’ajout régulier d’Adblue pour assurer le bon fonctionnement du catalyseur, votre garagiste a dû vous en informer.

Suivant le modèle et la marque du véhicule, le réservoir d’AdBlue peut se trouver à différents endroits :

  • à côté du réservoir diesel ;
  • sous le capot ;
  • dans le coffre.

Petite aide, le bouchon du réservoir d’AdBlue est généralement de couleur bleue. S’il se situe à côté du réservoir diesel, faites bien attention à ne surtout pas verser l’AdBlue ® dans le mauvais conduit.

Pourquoi utiliser de l’AdBlue ?

L’AdBlue permet de transformer les oxydes d’azote (NOx) émis par un moteur diesel, en azote inoffensif et en vapeur d’eau. En pratique, l’AdBlue est injecté dans le tuyau d’échappement, en amont du catalyseur SCR. Grâce à ce catalyseur et sous l’effet de la chaleur, l’AdBlue se décompose en ammoniac. Sous l’action chimique de cet ammoniac, les oxydes d’azote se transforment en azote et en vapeur d’eau, deux substances totalement inoffensives.

 

Pour des usages particuliers, il existe le Diaxol haute qualité. Celui-ci offre des propriétés supplémentaires à l’AdBlue, notamment une meilleure résistance au froid. 

 

Quand et comment s’approvisionner en AdBlue ?

Lorsque le niveau de votre réservoir d’AdBlue diminue, un message d’alerte apparaît sur le tableau de bord. Pas d’urgence, la norme commune à tous les véhicules est d’avertir le conducteur lorsqu’il reste 2.400 km d’autonomie. Autre moyen de s’y retrouver, la consommation moyenne d’AdBlue est de 1 à 2 litres par 1.000 km. La plupart des réservoirs ayant une capacité de 10 litres, vous pouvez estimer plus ou moins le moment où un apport d’AdBlue sera nécessaire.

L’AdBlue est disponible en station-service, en bidon de 5 litres ou directement à la pompe dans certaines stations. Pour les professionnels qui ont de plus gros besoins, l’AdBlue peut également commandé et livré par camion-citerne.