Comment le coronavirus impacte-t-il le prix du fioul ?

Publié le Wednesday, March 4, 2020 et mis à jour le Friday, July 3, 2020 - Les actualités du Fioul

Impossible d’y échapper : le coronavirus fait la une de tous les médias. Ce virus transmissible entre êtres humains, qui cause une maladie dont les symptômes sont comparables à ceux de la grippe, touche désormais tous les continents. Cette épidémie n’est pas sans effet sur les prix du fioul. Explications.

Impact coronavirus fioul

Comment une épidémie qui a commencé en Chine peut-elle influencer les prix du fioul en Europe ? C’est la question à laquelle nous allons tenter de répondre dans les lignes qui suivent.

De quoi dépend le prix du fioul ?

Pour savoir en quoi le coronavirus a pu avoir un impact sur le prix du fioul, il faut d’abord comprendre quels sont les facteurs qui l’influencent. Ceux-ci sont multiples mais, au-delà des taxes et du coût lié à la production, à la distribution et au stockage, c’est clairement le cours du pétrole qui est l’élément qui influence le plus le prix du fioul.

Une augmentation ou une diminution du cours du pétrole se répercute ainsi directement sur le prix du fioul. C’est ce qui s’est produit au cours des dernières semaines. Depuis le mois de janvier, le prix du baril de Brent est ainsi passé de près de 70 dollars à environ 54 dollars. Dans le même temps, les prix du fioul sont passé de 948 € les 1000 litres à 848 € aujourd’hui.

Qu’est-ce qui fait varier le cours du pétrole ?

Il nous reste à comprendre ce qui fait varier le cours du pétrole. Parmi les nombreux facteurs qui entrent en ligne de compte – notamment le taux de change euro/dollar – il faut incontestablement pointer l’équilibre entre l’offre et la demande :

  • au plus l’offre est importante par rapport à la demande, au plus les prix ont tendance à baisser ;

  • dans le sens inverse, une demande trop importante par rapport à l’offre entraînera une raréfaction qui fera augmenter les prix.

Le coronavirus impacte la demande mondiale

Pour que le coronavirus impacte le cours du pétrole et, dans la foulée, fasse baisser les prix du fioul, il faut donc qu’il ait perturbé l’équilibre entre offre et demande. Comment est-ce possible ? C’est finalement assez simple à expliquer. Le virus a jusqu’ici principalement impacté la Chine, pays où il s’est déclaré en premier lieu et qui est l’un des principaux consommateurs de pétrole au monde.

Suite au confinement de certains villes d’importance et à la limitation des communications entre les villes, mais aussi entre la Chine et l’étranger, c’est l’ensemble de l’économie chinoise qui a été ralentie. Dès lors, la demande mondiale a également connu un important ralentissement. Or, dans le même temps, l’offre en brut est restée très importante, notamment en raison de la production américaine. On assiste donc à une situation de surabondance de l’offre par rapport à la demande qui a fait globalement baisser les prix.

Que va-t-il se passer durant les prochaines semaines ? Il est probable que les pays de l’OPEP (Organisation des Pays Exportateurs de Pétrole), qui se réunissent le 5 mars à Vienne, décident de prolonger leur limitation de la production de pétrole, voire de la renforcer. Il est toutefois difficile de dire quel sera l’impact de cette mesure. Dans le doute, n’hésitez pas à profiter des prix très bas pratiqués en ce moment pour passer votre commande de fioul !