Peut-on rouler sans AdBlue dans un véhicule équipé d’un système SCR ?

Publié le Mardi 31 juillet 2018 - Les actualités du Lubrifiants

L’AdBlue est utilisé dans un nombre de plus en plus important de véhicules. Mais que se passe-t-il si l’on tombe en panne sèche de ce liquide ? Peut-on encore rouler sans refaire le plein d’AdBlue ? Nous vous disons tout à ce sujet.

Rouler sans Adblue

Depuis l’adoption, en 2015, des normes Euro 6 pour les véhicules neufs, de nombreux constructeurs ont choisi d’installer sur leurs voitures un système d’épuration des gaz d’échappement utilisant un catalyseur SCR. Ce dispositif, qui permet de réduire les émissions d’oxydes d’azote (NOx), fonctionne grâce à l’AdBlue.

Comment fonctionne l’AdBlue ?

L’AdBlue est une solution liquide composée d’eau déminéralisée à 67,5% et d’urée de haute pureté à 32,5%. Elle est injectée dans le système d’échappement juste avant le catalysuer SCR.  Sous l’effet de la chaleur ambiante dans la ligne d’échappement, l’urée contenue dans l’AdBlue se transforme en ammoniac gazeux.

Dans le catalyseur SCR, les oxydes d’azote et l’ammoniac gazeux produisent alors une réaction chimique et se décomposent en azote et en eau, deux éléments totalement inoffensifs qui peuvent être rejetés sans problème dans l’environnement.

Comment savoir qu’on doit refaire le plein d’AdBlue ?

Dans une voiture moyenne, vous consommez environ 1 à 2 litres d’AdBlue par 1000 kms. Les réservoirs d’AdBlue pouvant en général contenir une dizaine de litres, vous pouvez vous faire une idée de votre autonomie en AdBlue. Notez aussi qu’en tant que professionnel, vous pouvez vous faire livrer de l’AdBlue.

Vous serez de toute façon alerté par un voyant sur votre tableau de bord lorsqu’il ne vous restera plus que 2400 km d’autonomie. Il se peut toutefois, en fonction de votre modèle de voiture, que vous disposiez d’une autonomie moindre lorsque vous recevez le premier avertissement. Le constructeur vous fournit des informations précises à ce sujet dans le manuel de votre voiture.

Peut-on rouler sans AdBlue ?

Si vous ne faites pas l’appoint d’AdBlue avant de tomber complètement à sec, votre véhicule ne démarrera plus. Un dispositif électronique est en effet implanté sur les véhicules dotés de la technologie SCR afin d’empêcher votre moteur de démarrer en l’absence d’AdBlue. Il n’est donc pas possible de rouler sans AdBlue. Même si vous êtes tombé en panne sèche, il n’est pas conseillé de recourir à des systèmes alternatifs, comme le remplissage de votre réservoir d’AdBlue avec de l’eau. Les conséquences qui en découlent peuvent être graves pour votre véhicule. Essayez donc de ne jamais manquer d’AdBlue, notamment en en stockant suffisamment chez vous.

Rouler sans AdBlue : neutraliser le système SCR est illégal !

Certaines entreprises peu scrupuleuses mettent à disposition des automobilistes, mais aussi des entreprises de transport pour qui les coûts en AdBlue sont plus importants, des dispositifs électroniques permettant de contourner le système de dépollution SCR. Il est évident que ces appareils sont strictement interdits et que leur utilisation, en plus de contribuer à une atmosphère plus polluée, vous expose à des poursuites judiciaires.