Combiner les granulés de bois avec une autre énergie

Publié le Mardi 16 octobre 2018 - Les actualités du Pellets et bûches

Particulièrement écologiques, les granulés de bois peuvent être combinés avec bien d’autres énergies pour produire le chauffage de votre logement. Nous vous proposons un petit tour d’horizon des solutions qui existent sur le marché.

En progression constante sur le marché français, le chauffage au pellet est de mieux en mieux connu des consommateurs français. Utilisés dans un poêle ou une chaudière, les granulés de bois constituent en effet une solution de chauffage écologique et flexible. Toutefois, savez-vous qu’il est également possible de les combiner avec d’autres énergies ? Vous pouvez ainsi profiter des avantages offerts par chaque énergie.

Un chauffage hybride pellet-solaire

Formule qui connaît un succès grandissant, la combinaison entre une chaudière aux granulés de bois et des panneaux solaires est particulièrement intéressante. Lorsque les conditions météorologiques le permettent, l’énergie solaire permet en effet produire l’eau chaude sanitaire, voire une partie de l’eau alimentant les circuits de chauffage.

Cette combinaison présente ainsi plusieurs avantages :

  • Elle utilise exclusivement des énergies renouvelables ;
  • Elle est très économique grâce au haut rendement de la chaudière et parce qu’elle permet de tirer parti de l’énergie gratuite du soleil et d’économiser ainsi sur sa consommation de pellets ;
  • Elle est très peu polluante.

Comme la plupart des solutions de chauffage hybrides, le système de chauffage qui combine granulés de bois et énergie solaire est relativement coûteux. Il est en effet nécessaire d’installer à la fois une chaudière à pellets, qui coûte entre 10 et 25.000 euros, ainsi que des panneaux solaires, dont le prix, pose comprise, peut atteindre les 1000 euros par mètre carré.

Une chaudière pellet-fioul ou pellet-gaz

L’autre solution hybride intégrant les granulés de bois est la chaudière mixte à double foyer. Dans un premier foyer de combustion, on brûle du fioul ou du gaz, tandis que, dans le second, des pellets sont utilisés pour produire le chauffage ou l’eau chaude sanitaire. Ce sont les granulés de bois qui sont utilisés en priorité et, lorsque la réserve est épuisée, le fioul ou le gaz prennent le relais.

Ce système, qui permet également de produire à la fois le chauffage et l’eau chaude sanitaire, offre également plusieurs avantages :

  • il est économique car on peut choisir de se chauffer avec l’énergie la moins chère du moment ;
  • la chaudière mixte offre un bon rendement (plus de 90%) ;
  • en cas de panne d’un foyer, l’autre prend le relais ;
  • le coût d’une chaudière mixte est moins élevé qu’un système hybride granulés de bois/énergie solaire : de 5.000 à 15.000 euros.