5 choses à savoir sur le GNR

Publié le Jeudi 28 Mars 2019 - Les actualités du GNR

Conçu pour alimenter les moteurs des véhicules non routiers, le GNR remplace le fioul depuis quelques années. Découvrez les cinq caractéristiques principales de ce carburant.

1. Le GNR est obligatoire depuis 2011

La décision de remplacer le fioul pour les engins non routiers par le GNR est issue de la directive européenne 2009/30/CE. La France a introduit un arrêté le 10 décembre 2010 et a rendu le GNR obligatoire à partir de novembre 2011.

L’arrêté du 10 décembre 2010 établit notamment la liste des véhicules devant utiliser le GNR :

  • les engins mobiles non routiers (pelleteuses, camions tout-terrain, niveleuses, chasse-neige, bulldozers, grues mobiles, locomotives ferroviaires, etc.) ;
  • les tracteurs agricoles et forestiers ;
  • les bateaux de plaisance et de navigation intérieure, qui utilisent un équivalent du GNR spécialement conçu pour cet usage.

S’il est obligatoire pour les engins agricoles, le GNR est par contre interdit pour les voitures et l’usage domestique. L’infraction est considérée comme une fraude fiscale. Le GNR est d’ailleurs de couleur rouge, ce qui facilite les contrôles. 

2. Le GNR est un carburant plus écologique

Si la Commission européenne a pris la décision d’imposer le GNR, c’est parce qu’il émet moins de gaz à effet de serre que le fioul. Il est donc moins polluant.

Explications :

  • sa teneur en cétane est plus élevée, ce qui améliore la combustion et diminue les proportions d’imbrûlés solides ;
  • il contient beaucoup moins de soufre que le fioul (20 ppm contre 1000 ppm), réduisant l’émission de particules polluantes (norme EN 590) ;
  • il contient du biocarburant, qui entraîne une lubrification plus écologique.

3. Ses performances sont identiques à celles du fioul

Les performances du GNR par rapport au fioul ont souvent fait débat. Des tests récents ont prouvé que celles-ci sont équivalentes. A pleine charge, la puissance restituée par le moteur est identique, quel que soit le carburant utilisé. S’il peut y avoir une légère surconsommation sur les moyens régimes, celle-ci est compensée en hauts régimes.

4. Le GNR existe en différentes versions

Le GNR est décliné en plusieurs versions selon la saisonnalité :

  • le GNR d’été : disponible entre le 1er avril et le 31 octobre, il supporte un minimum de 0°C ;
  • le GNR d’hiver : disponible entre le 1er novembre et le 31 mars, il supporte un minimum de -15°C ;
  • le GNR supérieur : disponible en versions été et hiver, il permet de résister à des températures plus basses (jusqu’à -24°C).

Le gazole non routier TOTAL Traction Premier résiste à des températures de -12°C en été et de -21°C en hiver. Il est plus résistant au froid que les GNR classiques. Le démarrage de votre véhicule est ainsi facilité et immédiat.

5. Vous prolongez la durée de vie de votre moteur en choisissant un GNR de qualité

Le GNR est meilleur pour l’environnement, mais également pour vos engins. En choisissant GNR TOTAL Traction Premier, vous réduisez l’encrassement et les risques de grippage des systèmes à injection et vous prévenez les pannes liées au colmatage des filtres par les sédiments.

Sa formule particulièrement stable est également protégée contre l’action des UV, l’oxydation et la dégradation des biocarburants, ce qui garantit un stockage de longue durée sans altérer le produit. Enfin, il possède un pouvoir lubrifiant garanti.

 

Demandez votre devis GNR