A quoi sert le déflecteur d’un poêle à bois ?

Publié le Mercredi 22 Janvier 2020 et mis à jour le Lundi 18 Mai 2020 - Les actualités du Poêles

Tout poêle à bois doit normalement être équipé d’un déflecteur. Celui-ci a plusieurs rôles essentiels en termes de performance et de sécurité. Nous vous les rappelons dans les lignes qui suivent.

Déflecteur poêle à bois

Le poêle à bois n’est pas qu’un simple coffret métallique dans lequel sont brûlées les bûches. Son bon fonctionnement repose sur une certaine technicité, et notamment sur la présence d’un ensemble d’éléments bien précis. Parmi ceux-ci, le déflecteur est sans doute l’un des plus importants.

A quoi ressemble le déflecteur d’un poêle à bois ?

Le déflecteur d’un poêle à bois est situé dans la partie supérieure de votre appareil. Il s’agit d’une sorte de barrière physique qui peut être composée de différents matériaux :

  • plaque de métal ;

  • rangée de pierres réfractaires ;

  • mélange de métal ou de pierres avec de la laine isolante.

Le déflecteur doit souvent être démonté pour effectuer le ramonage de votre appareil. Pour le repérer précisément sur votre appareil, fiez-vous au manuel fourni avec votre poêle, et qui doit normalement contenir un plan détaillé de celui-ci.

Une action sur les performances de l’appareil

Le principal rôle de cette barrière physique dans le haut de votre poêle est de retarder l’évacuation des fumées vers le conduit d’évacuation et d’améliorer ainsi le rendement de l’appareil. Il forme en effet souvent une sorte de chicane par laquelle la fumée doit nécessairement passer pour s’échapper. Ceci permet :

  • de garantir la combustion des gaz issus de la première partie de la combustion (ce qu’on appelle la double combustion) ;

  • de permettre au poêle de monter plus rapidement en température en évitant qu’une grande partie de la chaleur produite s’échappe directement par le conduit d’évacuation ;

  • de renvoyer la chaleur produite vers la pièce.

Une action sur la sécurité

Le déflecteur du poêle à bois doit aussi vous permettre de renforcer la sécurité de votre installation de chauffage au bois. En effet, il permet d’empêcher les flammes d’aller lécher directement le conduit d’évacuation. Or, si celui-ci est encrassé, il pourrait facilement s’enflammer, conduisant à un feu de cheminée.

Notez qu’en effectuant un ramonage régulier de votre conduit d’évacuation, vous ne risquez normalement pas de le voir s’encrasser outre mesure. En le faisant réaliser par un professionnel certifié, vous obtiendrez en plus un certificat qui prouvera à votre assurance que l’opération a bien été effectuée. Celui-ci a une valeur juridique.

Faut-il entretenir le déflecteur d’un poêle à bois ?

Au fil du temps, le déflecteur de votre poêle peut subir plusieurs dommages liés à la rouille et à l’accumulation de suie, par exemple. Nous le disions, le ramonage peut rendre nécessaire le démontage du déflecteur. Profitez-en donc pour le débarrasser de son excès de suie ou de la rouille qui pourrait se former. Cela lui permettra de continuer à remplir au mieux ses fonctions.

Pour améliorer le rendement de votre poêle, il faut veiller à ce que le réflecteur soit isolé. Cela permet en effet de limiter considérablement les pertes de chaleur.