Appareil de chauffage au bois : lequel choisir ?

Publié le Vendredi 16 Février 2018 et mis à jour le Jeudi 15 Novembre 2018 - Les actualités du Pellets et bûches

Poêle à bois, poêle à pellets, insert à cheminée, chaudière à pellets, etc. : il existe plusieurs types d’appareils de chauffage au bois sur le marché et il n’est pas toujours aisé de choisir le modèle le plus adapté à ses besoins. Focus sur les principaux appareils de chauffage au bois et leurs atouts.

Chauffage au bois : quels appareils ?

Quels sont les principaux appareils de chauffage au bois ?

 

Type de chauffage

Coût de l’appareil

Rendement

Autonomie

Les + / Les limites

Poêle à bûches

Appoint

5 000 à 16 000 €

70 à 85 %

Quelques heures

  • Esthétique

 

  • Nécessite un abri bien protégé

Poêle à pellets

Appoint

1 600 à

6 000 €

Plus de 85 %

12 à 72 heures

  • Les pellets peuvent être stockés dans un espace réduit

Insert

à cheminée

Appoint

1 000 à

5 000 €

65 à 85 %

Quelques heures

  • Esthétique
  • Améliore la sécurité de la cheminée
  • Optimise la diffusion de la chaleur
  • Nécessite un abri bien protégé

Chaudière à pellets

Chauffage principal

5 000 à 15 000 €

 

85 à 105 % pour les modèles à condensation

Dépend de la capacité de stockage

  • Peu de manutention car alimentation automatique
  • Nécessite un grand espace de stockage pour les pellets

Chaudière à bûches

Chauffage principal

Tirage manuel :

1 500 à

4 500 €

 

Turbo

avec ballon d’hydroaccumulation :

6 000 à

14 000 €

Modèle à combustion inversée : 65 à 90 %

 

Modèle à turbo

80 à 90 %

 

Modèle à hydroaccumulation

80 à 90 %

 

 >Plus de 6 heures

 

 

 

> Plus de 6 heures

 

> Dépend du dimensionnement de la chaudière

  • Nécessite un grand espace de stockage
  • Ne permet pas une alimentation automatique, même si le système peut être optimisé avec un système de ballon à hydroaccumulation 

 

 

Bon à savoir

Pour maximiser le rendement de votre appareil de chauffage au bois, il est recommandé de choisir un combustible de qualité. Les bûches et les pellets doivent être secs et ne pas présenter champignons et moisissures.

 

Choisir son appareil de chauffage au bois : les précautions à prendre

Avant d’arrêter son choix sur un appareil de chauffage au bois, il convient de prendre en compte certains éléments.

 

  • La surface à chauffer qui a notamment une incidence sur la puissance du modèle, l’autonomie et la taille de l’espace de chauffage nécessaire.
  • L’emplacement de l’appareil, d’autant plus important lorsque l’on opte pour un appareil imposant comme une chaudière à bois ou pellets.
  • La présence du label Flamme Verte, garantie d’un certain niveau de performance.
  • L’éligibilité de l’appareil de chauffage au bois à des aides financière et/ou fiscales qui vous permettront de réduire et/ou d’amortir le coût de l’appareil. Le crédit d’impôt pour la transition énergétique de 30 %, l’éco-prêt à taux zéro, les aides de l’Anah, les aides régionales, la TVA à taux réduit mais aussi la prime énergie sont autant de pistes à explorer. N’hésitez pas à vous renseigner avant l’achat de votre appareil de chauffage au bois.
  • Les coûts d’installation, qui varient selon le type d’appareil et les éventuels travaux d’adaptation à effectuer. L’état du conduit de cheminée, le raccordement sont autant de facteurs influant sur le coût final.

 

> À lire aussi : Quel emplacement choisir pour mon poêle à granulés ?

 

Pour bien choisir votre insert à cheminée, chaudière ou poêle, n’hésitez pas à demander conseil à un professionnel.