Changer sa chaudière en 5 étapes

Publié le Vendredi 28 Juin 2019 - Les actualités du Chaudières

La durée de vie d’une chaudière varie en fonction de l’énergie employée, de la qualité du combustible, de l’usage qui en est fait ou encore de son entretien. Quoi qu’il en soit, elle n’est pas éternelle. Vous pouvez compter sur elle durant 15 à 25 ans, mais n’attendez pas la panne avant de vous renseigner sur le prochain modèle à adopter.

changer sa chaudière en 5 étapes

Démarrez la réflexion à temps

Démarrez votre réflexion plusieurs semaines, voire plusieurs mois avant l’installation. Idéalement, prévoyez la mise en place de votre nouvelle chaudière durant l’été, car en fonction des travaux nécessaires, vous pourriez être privé de chaleur pendant quelques jours.

Même si vous êtes face à une panne, essayez de prendre le temps de réfléchir à la solution la mieux adaptée à votre habitation et à votre usage.

Identifiez votre usage actuel et les sources de déperdition énergétique de votre habitation

Votre chaudière actuelle emploie-t-elle du gaz, du fioul ou du bois ? Le prix du combustible utilisé a-t-il fortement augmenté dans votre région depuis son installation ? Vous pouvez également vous interroger sur l’impact environnemental de son fonctionnement.

Investir dans une chaudière employant une toute autre source énergétique que la précédente peut s’avérer intéressant ou, à l’inverse, représenter des contraintes techniques qui seront difficiles à intégrer à votre habitation.

Il est également important de réfléchir à l’isolation de votre habitation, en particulier s’il s’agit d’une ancienne construction. Le toit, le mur (y compris les fenêtres et portes) et les sols sont-ils suffisamment bien isolés ? Des pertes d’énergie provoquent une plus forte consommation pour maintenir une température agréable.

D’autres travaux, tels que l’installation de panneaux solaires ou photovoltaïques peuvent également influer sur le choix de chaudière.

Demandez le conseil d’un spécialiste

Les entreprises spécialisées sont les interlocuteurs les plus qualifiés pour vous conseiller sur les derniers modèles, leur mode de fonctionnement et la meilleure manière de combiner plusieurs sources d’énergie.

Si vous êtes décidé à changer de chaudière ou que vous souhaitez vous renseigner sur les économies qu’un tel changement impliquerait chez vous, contactez un installateur, de préférence agréé RGE (« Reconnu garant de l’environnement ». Certaines filiales Total, par exemple, sont reconnues RGE. Ce choix vous permet d’obtenir certaines primes. 

Renseignez-vous sur les aides financières dont vous pourriez bénéficier

L’Etat français a mis en place plusieurs systèmes d’aides pour financer l’installation d’une nouvelle chaudière plus performante :

  • prime à l’achat d’une nouvelle chaudière ;
  • crédit d’impôts ;
  • éco-prêt taux zéro ;
  • taux de TVA réduit ;
  • etc.

Certaines peuvent être obtenues quels que soient vos revenus. Dans la plupart des cas, le recours à une entreprise RGE est requis.

Il est important de faire les demandes d’aides en amont de votre projet d’installation car elles ne seront plus accessibles si vous avez déjà signé un devis !

Contrôlez les détails du devis et installez votre nouvel équipement

Après plusieurs discussions avec votre installateur, votre décision est enfin prise. Comprenez-vous bien chaque ligne du devis ? Avez-vous complété et remis tous les documents d’obtention d’aides financières ? Si la réponse à chacune de ces questions est positive, vous pouvez à présent confier votre habitation à votre installateur et rapidement profiter de votre nouvelle chaudière.