Chauffage aux pellets : qu’est-ce qui freine encore les Français ?

Publié le Mardi 16 Juillet 2019 - Les actualités du Poêles

Le chauffage aux pellets est bien connu en France. Il jouit même d’une bonne image et intéresse une partie importante de la population. Pourtant, il reste encore peu utilisé. En nous basant sur une étude réalisée à la fin de l’année 2018, nous vous expliquons quels sont encore les derniers freins à l’adoption du pellet.

les freins des francais

A la fin de l’année 2018, l’institut indépendant Opinion Way a réalisé, pour le compte de Total Proxi Energies, une enquête portant sur la perception du pellet en France. De nombreux enseignements peuvent être tirés de cette étude, notamment les raisons qui font que cette énergie n’est pas encore énormément utilisée dans le pays.

Le pellet, une énergie connue et appréciée

Ce constat est étonnant, sachant que, d’un autre côté, les granulés de bois sont bien connus des Français. Ainsi, 73% d’entre eux assurent connaître cette énergie, au moins de nom. Notons qu’il s’agit surtout d’une population plus âgée (de 50 à plus de 65 ans) et habitant dans des communes rurales.

Parmi les Français qui connaissent le pellet, 89% en ont une bonne image, principalement en raison de la chaleur agréable qu’il fournit (74%), de ses performances (70%), de son caractère respectueux de l’environnement (62%) et rentable à l’usage (56%). Enfin, deux Français sur cinq qui n’utilisent pas le pellet sont intéressés par cette énergie.

Mais malgré ces bons résultats, seuls 5% des Français utilisent le chauffage aux pellets comme chauffage principal ou d’appoint.

Coût d’installation et stockage posent problème

Face à ces éléments, il était nécessaire de s’interroger sur les raisons qui font que le chauffage aux pellets n’est pas encore plus largement adopté. L’enquête d’Opinion Way a donc également cherché à savoir quels étaient ces freins. On en compte toute une série :

  • le stockage des pellets, pour 48% des répondants ;
  • le coût d’installation, pour 47% ;
  • l’entretien du poêle, pour 31% ;
  • la mauvaise répartition de la chaleur dans le logement, pour 25% ;
  • le poids des sacs de pellets, pour 24% ;
  • la gestion des livraisons, pour 22% ;
  • le coût à l’usage, pour 19%.

Il faut ajouter à ces différents éléments les raisons qui sont avancées pour expliquer l’abandon d’un projet de changement de système de chauffage, en général. En effet, au-delà du coût des installations, les Français évoquent également souvent la complexité des offres disponibles (31%), la méconnaissance des aides financières (29%), la complexité des démarches (20%) ou encore le manque d’accompagnement (17%).

Mon énergie tout compris, pour une aide financière et un accompagnement

Il est étonnant que le coût de l’installation et le manque d’accompagnement face à une offre pléthorique soient les éléments les plus régulièrement cités pour expliquer le choix de ne pas installer un système de chauffage aux pellets. En effet, il existe aujourd’hui de nombreuses aides pour changer de chauffage et opter pour un système plus écologique.

Pour savoir quelles sont les aides auxquelles vous avez droit, mais aussi pour bénéficier d’un accompagnement dans votre processus de changement de système de chauffage, vous pouvez compter sur notre partenaire L’énergie tout compris. Son offre « Mon énergie tout compris » vous permettra d’obtenir une simulation précise des aides qui peuvent vous être octroyées, tout en vous guidant à chaque étape de vos travaux.

Commandez dès maintenant vos TOTAL Pellets Premium