Combien vous coûte réellement votre chauffage ?

Publié le Vendredi 8 Novembre 2019 - Les actualités du Prix des énergies

En fonction de l’énergie choisie, le coût annuel consacré à vous chauffer pourra varier beaucoup. Nous vous donnons un aperçu du coût de votre chauffage en évaluant également l’impact sur votre facture que peuvent avoir des travaux d’isolation et l’installation d’un nouveau système de chauffage.

combien coute chauffage

Bois, gaz ou fioul, les différentes énergies de chauffage disponibles sur le marché s’échangent à des prix parfois très variables. Votre facture d’énergie de chauffage sera donc plus ou moins conséquente en fonction de votre choix d’énergie, mais aussi selon l’état de votre installation et le niveau d’isolation de votre logement.

Le coût de l’énergie de chauffage

Le premier élément à prendre en compte au moment d’évaluer le coût de votre énergie de chauffage est le coût de l’énergie en lui-même. On le sait, selon les derniers baromètres de l’énergie, qui se basent sur le prix par kWh, le classement des énergies en fonction de leur coût est le suivant :

  • bois bûche : 4,4 cts/kWh ;
  • granulés de bois en sacs : 6,31 cts/kWh ;
  • gaz naturel : 7,29 cts/kWh ;
  • fioul domestique : 9,31 cts/kWh ;
  • propane : 15,03 cts/kWh ;
  • électricité : 17,07 cts/kWh.

Ainsi, selon le type d’énergie choisi, votre facture annuelle dédiée exclusivement au chauffage variera de 800 € (pour le bois) à plus de 2000 € (pour l’électricité). 

Le rôle de l’isolation

Évidemment, quelle que soit l’énergie choisie, la qualité de l’isolation de votre logement aura une grande influence sur le montant final de votre facture de chauffage. 

En effet, si l’on prend l’exemple d’une maison d’environ 90 mètres carrés, de deux étages, construite en 1955 et chauffée au gaz naturel, la facture annuelle de chauffage s’élève à 2.690 €. Cette facture peut descendre à 920 € en réalisant quelques travaux d’isolation :

  • isolation de la toiture ;
  • isolation des combles ;
  • isolation des murs et installation d’une ventilation.

Notez que l’installation d’un nouveau système de chauffage, avec une régulation plus fine, permet également d’économiser sur sa facture. Ces différents travaux représentent certes un investissement, mais ils peuvent être rapidement rentabilisés.  

Des aides pour ses travaux

Si vous souhaitez effectuer des travaux pour réduire votre facture de chauffage, il est toujours possible de bénéficier d’une série d’aides. Parmi celles-ci, nous pouvons notamment relever :

  • le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE), toujours accordé en 2019 pour certains travaux ;
  • les primes de l’ANAH ;
  • l’éco-prêt à taux zéro.

En outre, le système de primes énergie vous permet également de bénéficier de montants allant jusqu’à 5.000 € pour financer la rénovation énergétique de votre logement. Les travaux couverts peuvent être liés à l’isolation ou au remplacement de votre chauffage par un système plus écologique.

Pour savoir à quel montant vous avez droit, mais aussi pour vous faire accompagner dans vos travaux, n’hésitez pas à vous rendre sur le site de notre partenaire L’énergie tout compris