Comment arrêter son poêle à granulés en fin de saison ?

Publié le Wednesday, August 26, 2020 et mis à jour le Tuesday, September 8, 2020 - Les actualités du Poêles

Au retour des beaux jours, vous pouvez être tenté d’éteindre complètement votre poêle à granulés. Cette opération doit toutefois être effectuée dans les règles pour vous garantir de retrouver votre appareil dans le meilleur état possible à l’automne.

Arrêter son poêle à granulés en fin de saison

Éteindre son poêle à granulés n’est certes pas une opération très complexe à réaliser. En effet, votre appareil est certainement muni d’un panneau de contrôle équipé d’un bouton ou d’un interrupteur ON/OFF. Mais, en fin de saison, plusieurs gestes peuvent s’avérer nécessaires afin de mettre correctement à l’arrêt votre appareil de chauffage aux pellets.

1. Laissez votre poêle fonctionner jusqu’à son arrêt automatique

Un poêle à granulés est conçu pour s’arrêter automatiquement lorsqu’il n’y a plus de combustibles dans son réservoir. Dans le cadre d’un arrêt de fin de saison, il est conseillé de ne pas recharger l’appareil, et de le laisser s’éteindre automatiquement de cette manière, lorsque son réservoir est vide.

2. Aspirez les restes de granulés présents dans le réservoir

Une fois votre poêle à granulés éteint, vous pouvez ouvrir le clapet de son réservoir à pellets et aspirez les restes de granulés qui ne seraient éventuellement pas descendus dans le foyer. Bien souvent, une fine poussière résultant de la friction des granulés est également présente dans ce réservoir.

3. Aspirez le cendrier, le creuset et les parois

Tant que vous êtes muni de votre aspirateur, vous pouvez poursuivre le nettoyage de votre poêle à pellets. Pour ce faire, ouvrez la porte de l’appareil, retirez le cendrier ainsi que le creuset et aspirez les cendres qui s’y trouvent. Vous pouvez également utiliser un pinceau pour bien décoller des parois les cendres les plus tenaces. N’hésitez pas à aspirer également les parois intérieures du poêle.

Notez qu’il est impératif d’utiliser un aspirateur adapté pour cette opération. En effet, les cendres étant extrêmement fines, elles peuvent passer à travers du sac d’un aspirateur conventionnel et endommager son moteur.

4. Nettoyez la vitre du poêle

Afin de retrouver votre poêle en parfait état à l’automne, vous pouvez également vous attaquer à la vitre de l’appareil. Celle-ci a en effet tendance à se noircir au fil des flambées, surtout si le feu tourne souvent au ralenti.

Pour nettoyer la vitre de votre poêle, rien de plus simple. Il vous suffit d’utiliser un morceau de papier journal légèrement humidifié et trempé dans la cendre. Le caractère abrasif de la cendre permettra de décoller la suie présente sur la vitre. Passez ensuite un coup de torchon humide sur la vitre afin d’obtenir un résultat impeccable.

5. Protégez votre poêle contre l’humidité

Afin de vous assurer que votre poêle ne prenne pas l’humidité durant sa période d’inactivité, vous pouvez encore réaliser deux gestes simples. D’abord, placez un bol rempli de riz dans le foyer. Cette céréale a en effet la faculté de pomper l’humidité ambiante.

Ensuite, laissez ne verrouillez pas la porte de votre poêle lorsque vous le refermez. Ceci permettra de laisser l’air circuler pour sécher l’intérieur du poêle et le conduit. Vous pouvez également laisser les arrivées d’air ouvertes pour intensifier l’aération du système.

Terminez ces opérations en débranchant la connexion électrique de votre poêle. Votre appareil est ainsi fin prêt à redémarrer en toute sécurité !