Comment bien préparer votre insert pour l’hiver ?

Publié le Mercredi 11 Septembre 2019 - Les actualités du Poêles

Si vous souhaitez profiter de l’agréable chaleur de votre insert en toute sérénité, il est recommandé d’entretenir régulièrement votre appareil. C’est particulièrement le cas avant l’hiver. Voici comment procéder.

Insert bois

Rien ne vaut la chaleur du bois lorsque les températures extérieures se rafraîchissent. Toutefois, pour en profiter réellement, il convient de procéder à un entretien régulier de votre installation, notamment s’il s’agit d’un insert. Celui-ci consiste principalement en un nettoyage minutieux de chacun des éléments de l’insert, qu’on réalisera de préférence à cette période de l’année.

Le ramonage du conduit d’évacuation

L’opération la plus importante à réaliser en temps et en heure est le ramonage du conduit d’évacuation des fumées. Cette opération peut être réalisée de deux façons différentes :

  • mécaniquement
  • chimiquement

Il est recommandé de ne pas se limiter à un ramonage chimique, réalisé avec une bûche de ramonage, par exemple. Celui-ci peut toutefois constituer une bonne étape préparatoire au ramonage mécanique, qui permettra d’enlever la plus grosse partie des suies, goudrons et autres matières présentes dans la cheminée et qui peuvent augmenter le risque d’incendie.

Notez que le ramonage du conduit d’évacuation est une obligation légale. Il doit être réalisé deux fois par an par un professionnel qui vous remettra une attestation une fois le travail réalisé. Celle-ci aura valeur légale auprès de votre assureur en cas d’incendie.

Le nettoyage du corps de chauffe

Le corps de chauffe est le caisson dans lequel les bûches sont placées. Cet élément central de l’insert devra lui aussi être bien nettoyé. Cette opération peut se dérouler en plusieurs phases :

  • enlevez les cendres encore présentes
  • brossez le corps de chauffe
  • nettoyez l’intérieur du corps de chauffe avec un produit spécial
  • rincez et essuyez

N’hésitez pas non plus à passer un coup de torchon sur la plaque en fonte située à l’arrière de l’insert. Celle-ci fait office de réflecteur de chaleur et elle sera plus efficace si elle est bien propre. Certains produits spéciaux permettent de la lustrer correctement. 

Vous pourrez également procéder au nettoyage du manteau de l’insert, c’est-à-dire son habillage en briques, pierres, marbre, etc. Cette opération a toutefois plutôt une vocation esthétique : elle n’a aucune incidence sur les performances de l’appareil.

Le nettoyage de la vitre 

Pour que la vitre de votre insert soit toujours bien propre, il est conseillé de la nettoyer tout au long de la saison de chauffe. Si cela n’a pas été le cas, il est temps de vous y mettre. Pour nettoyer la vitre d’un insert ou d’un poêle, il est déconseillé d’utiliser des produits chimiques qui peuvent endommager les joints de l’appareil. Procédez plutôt de la sorte :

  • humectez un essuie-tout ;    
  • trempez-le dans la cendre ;
  • frottez la vitre du poêle ;
  • rincez-la à l’eau claire.

La cendre a un effet abrasif qui permettra d’enlever la suie de la vitre, sans trop de difficultés.