Comment consommer moins de pellet ?

Publié le Wednesday, February 19, 2020 et mis à jour le Saturday, July 4, 2020 - Les actualités du Poêles

Les appareils de chauffage aux pellets sont certainement ceux qui ont le plus évolué, au point de vue technologique, au cours des dernières années. C’est notamment en tirant profit de ces évolutions qu’on peut réaliser de réelles économies sur sa consommation de pellet.

Consommer moins de pellets de bois

Parvenir à économiser l’énergie est un défi quotidien qu’il est bon d’apprendre à relever. Qu’il s’agisse d’énergie fossile, mais aussi de bois énergie. Les appareils de chauffage aux pellets permettent notamment des réglages très fins qui aident à réduire considérablement la consommation de granulés.

Opter pour une gestion optimale de la puissance

Un poêle à pellet fonctionne en général selon plusieurs à différents niveaux de puissance, selon les besoins en chauffage définis par le thermostat. Cela dit, tous les appareils ne sont pas égaux par rapport à cette gestion de la puissance :

  • les appareils les plus perfectionnés offrent une gestion linéaire de la puissance, grâce à laquelle le poêle répond aux besoins en chauffage de façon très fine ;

  • les appareils de milieu de gamme proposent une gestion par paliers, qui permet au poêle de choisir un palier adapté aux besoins actuels en chauffage ;

  • les appareils les moins perfectionnés n’ont que deux puissances, celle définie par l’utilisateur ainsi qu’une puissance minimale, lorsque la température de consigne est atteinte.

Le choix d’un appareil plus perfectionné sera certes plus coûteux, mais il vous permettra également de faire des économies grâce à poêle à granulés.

Mettre en place une programmation précise

L’un des grands avantages du poêle à pellet est de permettre la programmation de plages horaires de chauffe. Ainsi, votre poêle ne chauffe qu’aux moments où c’est nécessaire pour garantir votre confort. Grâce à la programmation, il serait possible d’économiser jusqu’à 20% sur sa consommation de granulés.

Ici aussi, tous les appareils ne se valent pas. Certains poêles limitent en effet le nombre de plages horaires programmables sur une journée. Si vous n’avez pas encore choisi votre appareil, pensez-y !

Aujourd’hui, de nombreux fabricants proposent également de contrôler l’allumage de votre poêle à distance, via un smartphone. Cette option peut s’avérer intéressante lorsque vous rentrez plus tôt ou plus tard que prévu. Vous pouvez alors modifier à distance la programmation qui avait été effectuée.

Choisir une température raisonnable

L’Ademe le rappelle régulièrement : au-delà de 20°C, chaque degré supplémentaire entraîne une surconsommation de l’ordre de 7%. Pour faire des économies de pellets, il est donc conseillé de ne pas surchauffer son logement. Mais comment savoir quelle est la température de consigne idéale ? En principe, elle est de 19°C.

Cela dit, selon le modèle de poêle, il est possible que vous deviez indiquer une température légèrement plus élevée ou plus basse pour atteindre cette température. N’hésitez pas à effectuer plusieurs tests et différentes mesures pour bien maîtriser la température produite. En outre, l’isolation de votre logement aura une grande importance sur le maintien de cette température, une fois atteinte. Il est clair que, dans un logement mal isolé, le poêle à pellets devra régulièrement tourner à une puissance élevée, entraînant une consommation importante.