Comment entretenir une chaudière au fioul ?

Publié le Lundi 4 Mars 2019 - Les actualités du Fioul

L’entretien de la chaudière au fioul est l’affaire de professionnels qui peuvent vous remettre une attestation prouvant que cette obligation légale a été remplie. Toutefois, il peut être utile de connaître les différentes étapes de l’entretien d’une chaudière pour mieux cerner le fonctionnement de toute votre installation.

Tout professionnel qui s’attelle à l’entretien d’une chaudière au fioul dans les règles de l’art doit respecter une série d’étapes incontournables. Nous faisons le point pour vous.

Nettoyage du foyer de la chaudière au fioul

La première étape de l’entretien d’une chaudière au fioul consiste à nettoyer le corps de chauffe à l’aide de brosse et/ou d’un hérisson de ramonage. Pour accéder à ce foyer, le chauffagiste devra procéder en plusieurs temps :

  • retirer le brûleur ;
  • démonter la trappe d’accès au foyer ;
  • ouvrir la porte d’accès au foyer et retirer la plaque d’isolation qui protège la porte des fortes chaleurs du foyer.

Une fois les résidus de combustion grattés, le chauffagiste aspirera tout ce qui s’est déposé dans le foyer suite à cette opération. Les portes et trappes seront également nettoyées avant d’être remises en place. La plaque d’isolation pourra être remplacée si elle est trop abimée.

Nettoyage du brûleur et du gicleur de la chaudière à fioul

Le brûleur est l’élément de la chaudière qui assure la combustion du fioul. Il s’agit donc de vérifier son bon état de marche et notamment :

  • qu’il ne fuit pas ;
  • que les électrodes fonctionnent correctement ;
  • que la pompe à fioul est en bon état de marche.

Le brûleur sera ensuite nettoyé consciencieusement, ainsi que les filtres à fioul qui, à l’entrée du brûleur, empêchent les impuretés d’atteindre cet élément sensible de l’installation.

Le gicleur, qui alimente l’installation en combustible, sera ensuite examiné. S’il n’est plus en état, il pourra être remplacé. Cet élément, qui est installé sur le brûleur, pourra ensuite être remonté. A son tour, le brûleur sera refixé sur la chaudière au fioul.

Ramonage du conduit d’évacuation des fumées

Suite à cette opération, le chauffagiste procédera, à l’aide d’un hérisson, au ramonage du conduit d’évacuation des fumées. Dans un chauffage au fioul comme dans tout autre système reposant sur une combustion, des résidus se déposent en effet à l’intérieur du conduit au fil du temps. Il faut les décoller pour empêcher qu’ils ne s’accumulent et finissent par s’enflammer.

Au terme de cette opération, la chaudière sera redémarrée.

Analyse des fumées et réglages

Enfin, une fois votre chaudière au fioul redémarrée, le chauffagiste analysera les fumées de combustion pour mesurer quelles sont les quantités de CO2 qui sont dégagées par l’installation. Il procédera dans la foulée aux réglages qui permettront d’optimiser le fonctionnement de votre chaudière au fioul. Ceci vous garantira de meilleures performances et une consommation réduite.

N’hésitez pas à faire appel à l’une de nos agences : certaines de nos filiales proposent en effet des services d’entretien de chaudière professionnels.

 

Demandez un entretien de votre installation