Comment éviter l’apparition de mâchefer dans un poêle à granulés ?

Publié le Tuesday, December 10, 2019 et mis à jour le Saturday, July 4, 2020 - Les actualités du Poêles

Le mâchefer est un résidu qu’on rencontre normalement dans les fours industriels ou dans le secteur de la métallurgie. Toutefois, il peut également apparaître dans un poêle à granulés et venir perturber son fonctionnement. Nous vous expliquons comment éviter son apparition.

Indice d’un problème de fonctionnement de votre poêle à granulés, le mâchefer est un résidu dont il faut éviter l’apparition pour prolonger la durée de vie et le fonctionnement optimal de votre poêle à pellets.

Qu’est-ce que le mâchefer ?

Dans le secteur industriel, le mâchefer est un résidu solide qui apparaît suite à la combustion de charbon ou du coke dans des fours à très haute température. Toutefois, il est également possible de le voir se former dans votre poêle à pellets, si celui-ci fonctionne en surrégime et produit donc une température trop élevée. 

Dans ce cas, les cendres, formées d’éléments minéraux comme le calcium, le potassium, le magnésium, le fer, le sodium, le manganèse, le soufre, le chlore, le silicium ou le phosphore, peuvent fondre et se liquéfier. En se refroidissant, ce liquide va se figer, emprisonnant du même coup les granulés de bois brûlés restant dans le fond du poêle.    

En quoi le mâchefer perturbe-t-il le fonctionnement d’un poêle à granulés ?

Le problème est que cette masse solide va perturber le fonctionnement du poêle de plusieurs manières : 

  • les trous d’évacuation des cendres vont se boucher ;
  • l’encrassement général de l’installation va augmenter ;
  • le problème va s’accentuer si rien n’est fait, étant donné que les cendres vont s’accumuler de plus en plus, faisant apparaître plus de mâchefer.

Comment empêcher l’apparition de mâchefer ?

Il est donc très important de lutter contre l’apparition du mâchefer, dès que vous constatez que ce phénomène se produit. Plusieurs raisons peuvent expliquer la formation de mâchefer : une température trop élevée, l’utilisation de pellets de mauvaise qualité constituent les deux principales et un entretien négligé. 

Une température trop élevée

Dans le premier cas, plusieurs situations peuvent en réalité se présenter :

  • le poêle est mal réglé et fonctionne globalement en surrégime ;
  • la circulation de l’air dans le poêle n’est pas bonne et la chaleur s’accumule à certains endroits ;
  • l’évacuation de la chaleur n’est pas bonne et la montée en température est trop importante.

Quel que soit le cas de figure, un technicien compétent doit pouvoir procéder aux réglages permettant de résoudre le problème. 

Une mauvaise qualité de granulés

Un combustible de mauvaise qualité peut produire une quantité importante de cendres qui seront difficiles à évacuer. Dans ces cas, la formation de mâchefer est plus probable. Pour régler ce problème, rien de plus simple : il vous suffit d’utiliser des granulés de bois de qualité comme les Total Pellets Premium. Leur taux de cendres inférieur à 0,5% vous garantit en effet une production limitée de cendres. 

Un entretien négligé

La dernière raison potentielle de l’apparition de mâchefer dans votre poêle est un entretien négligé. En effet, si la saleté et les cendres s’accumulent dans votre poêle, la circulation de l’air et l’évacuation des cendres seront compromises. Cela peut conduire à la formation de ce résidu solide. Veillez donc à entretenir votre appareil à intervalles réguliers.