Comment les prix du bois ont-ils évolué ?

Publié le Dimanche 3 Février 2019 - Les actualités du Pellets et bûches

Comme toute énergie, le prix du bois évolue au fil du temps. C’est principalement l’augmentation de la demande qui a eu un impact sur les prix au cours des derniers mois et des dernières années.

Prix du bois

Le bois est-il plus cher aujourd’hui qu’il y a dix ans ? De nombreux consommateurs s’interrogent à ce sujet et se demandent pourquoi les prix du bois évoluent. Nous vous répondons dans les lignes qui suivent.

Une augmentation générale des prix au cours des dernières années

De manière générale, le coût du bois-énergie a augmenté au cours des dernières années. Qu’il s’agisse de pellets ou de bois bûche, l’augmentation sur les dix dernières années serait de l’ordre de 13 à 15%.

C’est principalement le jeu de l’offre et de la demande qui a conduit à cette augmentation. En effet, au cours des dernières années, la demande en bois de chauffage a explosé. C’est particulièrement le cas des pellets. Or, un certain délai a été nécessaire pour que la filière s’organise et soit capable de produire suffisamment de granulés de bois pour répondre à la demande. Cette situation de déséquilibre a conduit à une légère augmentation des prix.

Si l’on se concentre sur le bois bûche, on constate toutefois que les prix ont déjà été plus élevés qu’aujourd’hui. Ainsi, on constate que le bois était plus cher en 2014 et 2015 qu’il ne l’est aujourd’hui.

L’évolution du prix du bois bûche au cours des derniers mois

Si l’on se focalise maintenant sur les derniers mois, en commençant par le bois bûche H1 (moins de 20% d’humidité) de 33 cm livré en vrac, l’évolution est également à la hausse :

 

Trimestre

Prix/stère

T3 2017

63,1€

T2 2018

61,8€

T3 2018

67,2€

 

Entre la fin 2018 et la fin 2017, on paye donc environ 4 euros de plus pour un stère de bois sec. Notons que l’évolution est moins importante pour le bois coupé en longueur de 50 cm ou d’un mètre. En outre, le bois H2 (plus de 20% d’humidité) coupé en longueur de 33 ou 40 cm a au contraire connu une légère baisse, passant de 59 à 57,4€. Cela est sans doute lié au fait que de plus en plus de consommateurs sont informés de l’intérêt d’utiliser du bois sec, sans disposer de l’espace nécessaire pour faire sécher des bûches humides. Ils délaissent donc le bois plus humide, ce qui fait baisser son prix.

L’évolution du prix des pellets au cours des derniers mois

Les prix des pellets, quant à eux, ont relativement stagné au cours de l’année écoulée. Ainsi, depuis octobre 2017, le coût d’un sac de pellets s’élevait à environ 4,70 euros. Celui-ci a baissé d’environ 20 centimes entre mai et juillet 2018, avant de revenir à son niveau précédent. En fin d’année, les prix sont légèrement repartis à la hausse, pour atteindre 5,6 euros en décembre. Pour le pellet également, différents facteurs jouent :

  • la qualité du produit ;
  • la proximité avec une usine de fabrication ;
  • la quantité achetée ;
  • le conditionnement : les pellets en vrac sont moins chers.

 

Privilégiez un pellet de qualité, livré au plus près de votre lieu de stockage comme Total Pellets Premium !