Comment maîtriser le réglage de son poêle à pellets ?

Publié le Tuesday, January 28, 2020 et mis à jour le Wednesday, August 26, 2020 - Les actualités du Poêles

Pour régler correctement son poêle à pellets, il y a plusieurs choses à savoir. Nous vous indiquons quels sont les principaux réglages à surveiller pour améliorer les performances de votre appareil et consommer moins.

Réglages poêle à pellets

Certes, le poêle à granulés possède le grand avantage d’être plus autonome qu’un poêle à bois. Il peut en effet être programmé et de nombreux réglages sont possibles. Mais encore faut-il savoir maîtriser les différentes manipulations nécessaires.

Régler l’admission et l’extraction d’air

Quel que soit l’appareil, l’air comburant est un élément essentiel à la bonne combustion du bois ou des pellets. Dans un poêle à pellets, on peut généralement régler à la fois :

  • l’air d’admission, qui vient alimenter le foyer ;

  • l’air d’extraction qui facilite l’évacuation des fumées vers l’extérieur.

En diminuant légèrement le volume d’air admis et l’intensité de l’extraction d’air, vous pouvez économiser beaucoup sur votre consommation de granulés. Pour savoir si le volume d’air admis ou extrait est trop important, il vous suffit d’observer les flammes dans le poêle. Si elles sont hautes et semblent « danser », il est tout à fait possible de réduire le volume d’air. Généralement, ce sont des leviers ou manettes qui permettent d’effectuer ces réglages sur votre poêle.

Si votre poêle à pellets est programmé pour atteindre une certaine température de consigne, il est toutefois préférable de le laisser fonctionner de façon autonome. De façon générale, il ne faut pas trop réduire le débit d’air, pour ne pas encrasser trop la vitre et le conduit d’évacuation.

Ajuster ventilation et débit de granulés

Les granulés de bois sont acheminés dans le poêle via une vis sans fin. Il est possible d’adapter la vitesse de cette vis et, donc, le débit de granulés qui tombent dans le brûleur. Idéalement, il faut que le débit de granulés soit réglé sur une valeur égale ou inférieure à celle de la ventilation.

La ventilation permet quant à elle d’expulser la chaleur dans la pièce, ce qui permet de la réchauffer plus rapidement.

Programmer le poêle à pellets

Nous le disions, le grand atout du poêle à pellets par rapport au poêle à bois est qu’il est possible de le programmer. Cette possibilité renforce tout d’abord l’autonomie de l’appareil, qui peut démarrer par lui-même au moment voulu. Mais elle permet aussi, grâce à une sonde, de laisser le poêle à pellets atteindre une température de consigne fixée auparavant.

Ainsi, en fixant une température de consigne qui s’élève à 19-20°C, et en choisissant des plages horaires auxquelles vous voulez que cette température soit atteinte, vous pourrez réaliser de belles économies sur votre énergie. Les manipulations vous permettant d’effectuer ces réglages peuvent varier d’un appareil à l’autre. il est donc préférable de vous fier à la notice de votre poêle à pellets.

Veillez à ne pas choisir une température de consigne trop élevée. En effet, chaque augmentation de cette température de un degré conduit à une surconsommation de l’ordre de 7%.

Ruwix é uma coleção de programas de quebra-cabeça online e tutoriais. Descubra o segredo do seu cubo Rubix não resolvido.