Mesurer l’humidité du bois de chauffage

Publié le Lundi 18 Mars 2019 - Les actualités du Bois

L’humidité est un facteur essentiel pour juger de la qualité d’un bois de chauffage. Pour la calculer avec précision, il faut avoir recours à un humidimètre. Pour obtenir une mesure correcte, nous vous expliquons ici comment utiliser cet appareil.

Vous avez façonné vous-même votre bois ou l’avez acheté vert et vous souhaiteriez savoir s’il peut maintenant être brûlé ? Pour en avoir la certitude, vous devrez mesurer son taux d’humidité.

Pourquoi est-il intéressant de connaître le taux d’humidité du bois ?

A côté de l’essence de bois (feuillus, résineux, etc.), le taux d’humidité est l’élément le plus important pour déterminer la qualité d’un bois de chauffage. En effet, un bois trop humide (plus de 20% d’humidité) ne produira pas autant de chaleur qu’un bois bien sec (moins de 20% d’humidité). La raison en est simple : une partie de l’énergie de combustion servira à évaporer l’eau contenue dans la bûche. Ce phénomène entraînera donc une réduction du pouvoir calorifique du bois humide.

Il faut toutefois remarquer que l’humidité peut être mesurée de deux façons différentes :

  • humidité sur masse sèche : il s’agit de l’humidité mesurée sur du bois d’œuvre (menuiserie, charpenterie, etc.) ;
  • humidité sur masse brute : l’humidité mesurée sur du bois brut.   

Dans le cas qui nous concerne, à savoir les bûches de bois, il faudra donc utiliser la mesure de l’humidité sur bois brut.

Les différentes méthodes pour mesurer l’humidité de ses bûches

Il existe plusieurs méthodes pour connaître le taux d’humidité du bois. Certaines sont plutôt des astuces qui permettent d’évaluer rapidement l’humidité du bois, tandis que d’autres permettent de le mesurer plus précisément.

Au rang des astuces, relevons les différents tests visuels et sonores que vous pouvez facilement mettre en œuvre :

  • frapper les bûches l’une contre l’autre et écouter si cela résonne, auquel cas le bois est sec ;
  • regarder si vos bûches sont chargées de mousse ou de moisissure, ce qui est un indice de la présence d’humidité ;
  • placez du savon de vaisselle à une extrémité de la bûche et soufflez dans l’autre extrémité : si le bois est sec, la savon moussera.

La méthode la plus précise pour connaître exactement le taux d’humidité de votre bûche consiste à prélever des échantillons de bois de quelques millimètres d’épaisseur au tiers de votre bûche, de les peser puis de les déshydrater complétement et de les peser à nouveau. La différence entre les deux poids permet d’établir avec précision le taux d’humidité. Toutefois, cette méthode demande un certain équipement.

Comment utiliser un humidimètre à pointe ?

La solution la plus simple consiste à avoir recours à un humidimètre. Cet appareil se trouve facilement dans le commerce et permet de connaître rapidement le taux d’humidité de votre bois. Mais encore faut-il savoir l’utiliser correctement. Pour ce faire, veillez à :

  • prendre une bûche fendue de taille moyenne ;
  • insérer les pointes de l’humidimètre au tiers de la longueur de la bûche et au tiers de sa profondeur.

Si vous ne parvenez pas à enfoncer les pointes à cet endroit, vous pouvez scier la bûche au tiers de sa longueur : il sera alors plus simple de procéder à la mesure. Vous obtiendrez ainsi une mesure exacte, en pourcents, du taux d’humidité de votre bûche.

En optant pour les Total Bûches Premium, vous n’avez plus besoin de vous soucier de l’humidité de vos bûches. Celles-ci ont en effet été séchées à cœur et présentent un taux d’humidité bien inférieur à 20%. Elles sont donc utilisables immédiatement.