Comment ont évolué les ventes d’appareils de chauffage au bois en 2018 ?

Publié le Jeudi 3 Octobre 2019 - Les actualités du Poêles

Énergie renouvelable, le bois séduit de nombreux Français. L’un des indicateurs les plus clairs de ce succès est le nombre d’appareils vendus chaque année dans le pays. S’il est en très légère diminution en 2018, on constate tout de même une popularité grandissante de certains types d’appareils.

evolution vente chauffage bois 2018

Le bois comme énergie de chauffage est-il si populaire en France ? Pour le savoir, il est utile de se plonger dans les chiffres publiés chaque année par l’Observatoire des énergies renouvelables (Observ’ER). 

Une légère diminution en 2018

2018 n’est pas réellement une année exceptionnelle pour la vente d’appareils de chauffage au bois. En effet, si on compare les chiffres de cette année avec ceux des années précédentes, on constate que les chiffres sont dans une moyenne basse :

  • 2013 : 528.245 unités vendues ;
  • 2014 : 433.335 unités vendues ;
  • 2015 : 379.770 unités vendues ;
  • 2016 : 346.070 unités vendues ;
  • 2017 : 384.610 unités vendues ;
  • 2018 : 378.980 unités vendues.

En 2018, une baisse de 1,5% des ventes d’appareils de chauffage au bois doit donc être relevée. Selon Observ’ER, il existe un lien assez fort entre l’évolution des ventes de ces appareils et celle du prix des énergies fossiles : plus les prix des énergies fossiles augmentent, plus on vend d’appareils de chauffage au bois. En outre, les ventes sont également plus faibles lorsque les hivers sont doux.

Moins de poêles à bois, plus de poêles à granulés

Ces résultats à la baisse semblent principalement liés à la diminution du nombre de ventes de poêles à bois indépendants et d’inserts à bûches. En effet, alors que 164.650 poêles à bois avaient été vendus en 2015, ils ne sont plus que 136.860 en 2018. La vente d’inserts à bûches connaît la même évolution : 92.500 exemplaires ont été vendus en 2015, 63.400 en 2018.

Les appareils à granulés, par contre, connaissent une forte augmentation de leur vente au fil des années :

  • 2015 : 110.348 appareils vendus ;
  • 2016 : 116.885 appareils vendus ;
  • 2017 : 149.105 appareils vendus ;
  • 2018 : 168.575 appareils vendus.

Le côté moins contraignant de l’appareil à granulés par rapport au poêle à bûches est pointé du doigt par Observ’ER comme un facteur d’explication du succès de ce type d’installation. Il semble avoir également séduit d’anciens utilisateurs de poêles à bûches. 

Les chaudières à granulés en forte hausse

Le bois peut également alimenter une installation de chauffage central. Pour ce type d’installation aussi, ce sont les appareils à granulés qui tirent leur épingle du jeu, en comparaison à ceux alimentés par des bûches. Alors que ces derniers voient leurs ventes passer de 5.900 en 2015 à 4.600 en 2018, celles de chaudières automatiques à granulés évoluent de 4.410 en 2015 à 6.900 en 2018. 

C’est également le caractère plus pratique de l’appareil à granulés qui explique en bonne partie son succès. 

Notons que, particulièrement pour les chaudières, la majorité des appareils de chauffage à bois sont importés de l’étranger. La filière française reste toutefois majoritaire dans le segment des cuisinières et des inserts et foyers fermés.