Comment protéger son bois de chauffage stocké à l’extérieur ?

Publié le Tuesday, September 1, 2020 et mis à jour le Wednesday, September 9, 2020 - Les actualités du Pellets et bûches

Si vous vous chauffez au bois et que votre espace intérieur est limité, vous serez sans doute contraint de stocker votre bois de chauffage à l’extérieur. Dans ce cas, il est impératif de respecter quelques règles de base pour son stockage.

Protéger son bois de chauffage

Le bois est certes une énergie économique et écologique pour votre chauffage, mais il s’agit aussi d’un combustible qui nécessite un espace de stockage conséquent. Dans bien des cas, vous serez contraint de stocker votre bois de chauffage en extérieur. Mais comment, alors, s’assurer qu’il ne se détériore pas ?

L’humidité, l'ennemi du bois

Le véritable ennemi du bois de chauffage est l’humidité. Un bois à brûler doit ainsi idéalement présenter un taux d’humidité de moins de 20%. Deux cas de figure peuvent se présenter lorsque vous achetez votre bois de chauffage :

  • vous achetez du bois sec, qui présente déjà un taux d’humidité de 20% ou moins ;

  • vous achetez du bois vert, qui doit encore sécher durant deux ans.

Dans le cas où le bois est sec et que vous pouvez commencer à la brûler tout de suite, le problème du stockage est peut-être moins important. Par contre, s’il est vert, il faudra le faire sécher durant deux ans dans de bonnes conditions avant de pouvoir le brûler. Il perdra ainsi une bonne partie de l’humidité qu’il contient lorsqu’il est abattu.

Les règles pour un bon stockage en extérieur

Bien souvent, l’espace intérieur ne sera pas suffisant pour entreposer votre bois de chauffage. En outre, si le bois doit sécher, il est préférable qu’il soit laissé à l’air libre ou, à tout le moins, dans un endroit où l’air circule bien.

Cela ne signifie toutefois pas qu’il faut laisser son bois à l’extérieur, sans protection. Bien au au contraire : il est impératif d’éviter que le bois soit constamment mouillé par la pluie. Le risque est alors non seulement de rallonger la durée de séchage, mais aussi de voir de la moisissure apparaître sur les bûches, rendant leur combustion quasiment impossible.

Deux solutions se dessinent alors pour protéger vos bûches :

  • un abri à bûches, spécialement conçu pour l’entreposage de votre bois ;

  • un tas de bûches, protégé des intempéries.

Un abri à bûches

L’abri à bûches est sans doute la solution idéale pour le stockage de vos bûches. Doté d’un toit et, souvent, d’une dalle, cette infrastructure en partie fermée laisse l’air circuler entre les bûches sans les exposer à la pluie. Vous pourrez y stocker vos bûches en toute tranquillité, le temps qu’elles atteignent le taux d’humidité idéal.

Le stockage de vos bûches en tas

Si vous ne souhaitez pas acheter ou construire un abri à bûches, vous pouvez aussi entreposer vos bûches en tas. Dans ce cas, il faudra veiller à orienter votre tas de façon à ce qu’il soit exposé au soleil. En outre, vous veillerez à ne pas laisser les bûches en contact avec le sol : utiliser des palettes ou quelques bûches pour surélever vos tas, de façon à ce que l’humidité du sol n’atteigne pas les bûches.

Enfin, vous placerez une tôle ou une bâche sur le dessus du tas, pour éviter que la pluie ne mouille trop régulièrement votre bois. Si vous utilisez une bâche, veillez à ne pas entièrement envelopper le bois, car le risque de moisissure sera alors plus important encore.