Comment reconnaître un pellet de première qualité ?

Publié le Mardi 11 Septembre 2018 et mis à jour le Jeudi 15 Novembre 2018 - Les actualités du Pellets et bûches

Constitués de sciures et de copeaux de bois agglomérés à haute pression, les pellets disponibles sur le marché peuvent être de qualité variable. Heureusement, plusieurs labels et certifications vous aident à faire le bon choix.

pellets

De plus en plus utilisé comme combustible de chauffage, le pellet ou granulé de bois, est un petit cylindre fabriqué à base de sciures de bois sèches agglomérées. En fonction des essences de bois choisies et de l’origine des résidus de bois, les pellets distribués sur le marché français peuvent être de différentes qualités. Plusieurs labels et certifications peuvent vous guider dans vos achats.

Des pellets certifiés DINplus ou Enplus our un chauffage de qualité

Les certifications DINplus et Enplus sont un parfait indicateur de la qualité de vos granulés de bois. Elles garantissent en effet la qualité du pellet, c’est-à-dire son pouvoir calorifique, lié à sa densité, son taux d’humidité, etc. Plus le pellet est de qualité, plus il produira de chaleur. Les pellets certifiés sont en outre moins salissants en raison d’un taux de cendres peu élevé.

Les granulés TOTAL Pellets Premium dépassent les exigences DINplus et Enplus sur plusieurs points. Ils offrent un rendement encore supérieur à ce que prévoit ces normes pourtant déjà très strictes. Ils brûlent plus longtemps et chauffent plus. Au final, votre consommation est réduite et votre installation s’encrasse moins rapidement. 

La différence entre ces deux certifications tient principalement à leur origine :

Dinplus est une certification allemande tandis qu’Enplus est européenne.

Certification PEFC pour les pellets de nos forêts françaises

La certification PEFC garantit que les pellets que vous achetez sont issus de forêts gérées durablement et de sources contrôlées. Fabriqués à partir de sciures de résineux exempts de tout traitement chimique, ces granulés produisent une énergie 100 % renouvelable.

Afin de répondre aux exigences de cette certification environnementale, des arbres sont replantés à mesure qu’ils sont coupés et aucun arbre n’est abattu spécialement pour fabriquer des granulés de bois. De plus, les arbres nouvellement plantés aident à lutter contre l’effet de serre puisqu’ils captent du CO2.

Le pellet, parfait allié du respect de l’environnement

En plus des certifications présentées, le pellet est donc une énergie neutre en CO2. Le CO2 émis lors de sa combustion est en effet absorbé par les arbres durant leur croissance.

Enfin, l’impact de la fabrication des pellets et de leur transport sur l’environnement est également limité puisque ces étapes sont toutes réalisées sur le sol français. 

A tous ces égards, le chauffage aux pellets apparaît comme un choix qui vient soutenir l’économie locale.