Comparatif chauffage bois ou électricité : qui est le moins cher ?

Publié le Friday, April 2, 2021 et mis à jour le Friday, April 16, 2021 - Les actualités du Prix des énergies

Comparatif chauffage bois ou électricité : qui est le moins cher ?

Le chauffage électrique et le chauffage au bois ne fonctionnent pas de la même manière. Le chauffage électrique est semblable au fonctionnement d’un four ou d’un sèche-cheveux, le courant électrique traverse un conducteur, ce qui produit un effet thermique qui provoque de la chaleur. Le bois de chauffage quant à lui, produit de la chaleur grâce à la combustion de bois (bûches, granulés, bûches compressées …)

Quelle énergie choisir actuellement pour économiser sur sa facture énergétique ? Le comparatif électricité versus bois montre que le bois est l'énergie la moins chère pour le chauffage. La comparaison tient compte des dernières hausses notamment la hausse du prix du kWh d'électricité en février dernier.

Le chauffage électrique

Le principe du chauffage électrique est toujours le même : une résistance chauffe l’air ambiant avant de diffuser la chaleur dans la pièce. L’électricité est une énergie assez coûteuse et le chauffage électrique est généralement choisi en appoint à un autre système.

Selon l'Ademe, en 2019, 31% des logements individuels et collectifs en France ont ainsi opté pour le chauffage électrique.

Le chauffage électrique offre une large gamme d’équipements.

  • Le convecteur électrique : c’est un des modèles les plus répandus. Ce type d’appareil est bon marché mais offre un confort thermique optimal. Le prix pouvant varier de 20 € à 200 €.
  • Le radiateur à inertie ou accumulation : il possède une régulation de la température assez fiable et n’assèche pas l’air. Comptez 80 € à 1500 €
  • Le radiateur à panneaux rayonnants : il a pour caractéristique de chauffer plus rapidement que les autres modèles. Comptez 40 € à 1700 €.
  • Le radiateur à chaleur douce : La diffusion de la chaleur est rapide et uniforme. Disponible en de nombreuses dimensions, il se veut discret et esthétique. Comptez 350 à 900 €

Avantages et inconvénients

Le chauffage électrique est particulièrement simple à installer. Il se raccorde directement au réseau d’électricité du lieu à chauffer. Contrairement au chauffage à bois ou à eau, il ne nécessite pas de tuyau pour faire passer l’eau ou d’espace de stockage.

Un point assez pratique, le chauffage électrique chauffe rapidement, et son rendement est de 100%

Dans le cadre d’un usage dit « normal » le radiateur à une bonne longévité. Pour optimiser l’espérance de vie de votre chauffage, il faudra penser à le dépoussiérer de temps en temps.

Le chauffage électrique peut sembler être avantageux, en revanche, on remarque le coût de plus en plus élevé de l’électricité.

Les radiateurs ont souvent tendance à provoquer une consommation excessive ce qui conduit à une facture d’énergie plus élevée. Ce phénomène est accentué par les anciens modèles de radiateurs.

Alors que le bois de chauffage garanti un certain nombre d’aides financière, le chauffage électrique n’est éligible à aucune aide financière concernant les travaux liés à la transition énergétique.

Le confort thermique n’est pas permanent. Si le logement ou l’espace à chauffer est mal isolé. Le radiateur pourra monter jusqu’à 25 degrés. L’air se retrouvera donc asséché. A haute température, la chaleur est diffusée par vague et de façon très peu homogène. Dans ces cas-là, le confort n’est pas optimal.

 

Le prix d’un chauffage électrique

Même si le chauffage électrique présente de nombreux avantages, il reste néanmoins très coûteux.

D’après Eurostat, en 2019, les particuliers en France payent en moyenne 0,1765 euros TTC par Kwh.

Rajoutez à cela le prix de l’abonnement, qui reste fixe au moment de la facture et le prix de l’équipement.

Les appartements sont équipés de 4 à 6 radiateurs en moyenne, contre 6 à 9 radiateurs pour les maisons individuelles. Les prix varient en fonction du type d’équipement choisi.

Le chauffage au bois

Le chauffage au bois est un mode de chauffage à la fois économique et écologique qui possède de nombreux avantages. C’était l’énergie renouvelable primaire la plus utilisée en France en 2015

La diversité de l’offre en matière d’équipements est toutefois très importante c’est pourquoi il vous faudra analyser quel appareil convient le mieux à votre logement. Vous aurez à déterminer si vous avez besoin d’un chauffage d’appoint (Cheminée, Poêle à bois, insert) ou d’un chauffage central (chaudière à bois, poêle, chaudière).

Le rendement thermique, (rapport entre la puissance contenue dans le combustible utilisé et la quantité de chaleur effectivement produite par la chaudière) est influencé par la qualité du bois utilisé.

En effet, pour optimiser votre chauffage, assurez-vous d’utiliser des produits de qualité. Par exemple, il est conseillé d’utiliser des buches correctement séchées et au minimum partiellement écorcées.

Vous trouverez aussi des pellets de bois aussi appelés granulés de bois. Ces derniers sont une très bonne alternative car ils ont un très fort pouvoir calorifique, ils sont économiques, et respectueux de l’environnement. Aucun arbre n’est coupé pour en produire, il s’agit de récupérer les sciures qui tombent lorsque l’on travaille le bois.

Avantages et inconvénients

Commençons par les points positifs.

Les atouts du chauffage au bois sont nombreux, qu’il s’agisse du prix de l’énergie, du confort prodigué par la chaleur qu’il dégage ou même de son attrait esthétique.

De plus les nouveaux systèmes et produits proposés sur le marché, permettent une faible consommation de combustibles.

En utilisant le chauffage au bois, vous aurez accès à un grand nombre d’aides, notamment « la prime Energie » ou « Ma prime Rénov’ ».

Tout comme les chauffages électrique, il est possible de programmer son chauffage au bois. Il existe des poêles à granulés automatisés. Les habitants des lieux peuvent ainsi arriver dans un foyer chauffé et chaleureux sans avoir à faire quoi que ce soit.

En ce qui concerne les points négatifs, car oui le bois de chauffage a aussi quelques inconvénients :il faudra veiller à régulièrement nettoyer votre système car les buches laissent des résidus. Néanmoins, pour minimiser cet inconvénient, on optera pour les buches compressées qui produisent très peu de poussières et autres rejets.

Le stockage des buches nécessite un espace dédié, assez sec et ventilé pour une conservation du bois optimale. Il en va de même pour les granulés de bois.

On note que pour des raisons de sécurité, le poêle à bois ne peut être collé à un mur, il faudra donc compter plusieurs mètres carrés.

Le prix d’un chauffage au bois

Le chauffage au bois a la réputation d’être une énergie économique.

Il faudra compter l’achat des combustibles et de l’équipement.

Le coût moyen pour installer ou remplacer un chauffage bois est de 3 433 € TTC. Il s'agit d'un investissement rentable sur le long terme.

En 2019, l’énergie chauffage la moins chère reste les granulés de bois. La plus coûteuse est l’électricité. 

Ci-dessous un comparatif des prix par énergie pour produire par kWh en 2020.

Le bois est l’énergie la plus économique avec une moyenne de 0,0590€ le kWh. Alors que l’électricité apparait comme l’énergie la plus chère pour 0,1758€ par kWh.

  1. Electricité = 0,1758 Euros
  2. Propane = 0,1436 Euros
  3. Fioul Domestique = 0,0757 Euros
  4. Gaz naturel = 0,0620 Euros
  5. Bois = 0,0590 Euros