Coup de pouce chauffage : les chaudières au gaz plus remplacées que celles au fioul

Publié le Friday, February 19, 2021 et mis à jour le Monday, March 1, 2021 - Les actualités du Aides et financement

Plusieurs milliers de chaudières ont déjà été remplacées dans le cadre de l’offre « Coup de pouce chauffage ». On constate toutefois que ce sont des chaudières au gaz qui ont surtout été remplacées.

changement chaudiere gaz fioul

Parvenir à réduire les émissions de CO2 est l’un des grands objectifs du gouvernement. Or, une partie importante de ces émissions est issue du secteur résidentiel, des logements. C’est pour cette raison qu’a été créée l’offre « Coup de pouce chauffage ».

Qu’est-ce que l’offre « Coup de pouce chauffage » ?

Créée en 2019, l’offre « Coup de pouce chauffage » est une prime, accessible à l’ensemble des ménages français, versée pour le remplacement d’une installation de chauffage utilisant une énergie fossile par un système alimenté par une énergie renouvelable, comme :

  • une chaudière biomasse performante ;
  • une pompe à chaleur air/eau ou eau/eau ;
  • un système solaire combiné ;
  • une pompe à chaleur hybride ;
  • le raccordement à un réseau de chaleur ;
  • une chaudière au gaz très haute performance.

Si tous les ménages français peuvent accéder à ces aides, leur montant varie en fonction des revenus. Des primes allant jusqu’à 4 000 euros peuvent être accordées aux ménages modestes.

Un premier bilan positif

Alors que l’opération a été lancée il y a deux ans, un premier bilan vient d’être réalisé et il s’avère assez positif. En effet, 563 861 équipements anciens ont été remplacés par des installations neuves, moins polluantes et plus performantes. Ce chiffre est à la hauteur des attentes du gouvernement qui, lors du lancement de l’offre, avait prévu de remplacer 600 000 vieilles chaudières. 647 millions d’euros d’aides ont été distribués.

On constate toutefois d’importantes différences selon le type d’énergie :

  • 361.371 chaudières au gaz ont été remplacées ;
  • 193.466 chaudières au fioul ont été remplacées ;
  • 9.024 chaudières au charbon ont été remplacées.

Le gaz remplacé par du gaz

Les chaudières au gaz ont donc été quasiment deux fois plus remplacées que celles au fioul. En outre, ces chaudières au gaz ont, dans la majorité des cas (84 %), été remplacées par d’autres chaudières au gaz, mais à haute performance. Seule une vieille chaudière au gaz sur sept a été remplacée par un équipement utilisant des énergies renouvelables, principalement par des pompes à chaleur air/eau ou eau/eau.

Les énergies renouvelables ont en revanche beaucoup plus la cote auprès des anciens utilisateurs de fioul. En effet, près 9 chaudières au fioul sur 10 (87 %) ont été remplacées par des équipements fonctionnant aux énergies renouvelables. 140.000 Pompes à chaleur air/eau ou eau/eau ont ainsi été installées en remplacement, ainsi que 20 000 chaudières biomasse.

Qu’il s’agisse de fioul ou de gaz, les pompes à chaleur hybrides ont par contre eu peu de succès auprès des consommateurs. Il s’agissait pourtant de l’une des technologies les plus plébiscitées par le gouvernement en remplacement d’anciennes installations de chauffage.