Installation d’un poêle à pellets : mode d’emploi

Publié le Lundi 14 Mai 2018 et mis à jour le Jeudi 29 Novembre 2018 - Les actualités du Poêles

TOTAL Proxi Energies vous explique quelles sont les étapes à respecter pour bien installer votre poêle à pellets, et optimiser ainsi son rendement.

Installer son poêle à pellets

Placer le poêle à pellets au centre de votre habitat 

Pour que votre poêle à pellets puisse chauffer l’ensemble des pièces de votre habitat, il est conseillé de le positionner en position centrale, de préférence au rez-de-chaussée si votre logement comporte plusieurs étages. Ainsi, le ventilateur de convection pourra fonctionner sans risques de gêne, tout en chauffant les autres pièces. 

Pensez au conduit d’évacuation de fumée 

Un conduit d’évacuation est indispensable au bon fonctionnement de votre poêle à granulés. C’est cet élément qui permettra d’évacuer la fumée causée par la combustion du bois et donc d’éviter d’enfumer votre habitation. Il permet également d’éviter les risques de retour de flammes.
 
L’installation du poêle à pellets sera donc grandement facilitée si vous disposez d’ores et déjà d’un conduit d’évacuation de fumée opérationnel. Il est toutefois recommandé de faire appel à un professionnel pour savoir si ce conduit nécessite des travaux de rénovation (tubage, isolation…).
 
En revanche, si votre habitation ne dispose pas d’un conduit d’évacuation, vous êtes dans l’obligation de faire appel à un professionnel qui se chargera de l’installer tout en respectant la norme NF DTU 24.1 (portant sur les travaux de fumisterie).
 

Le saviez-vous ?
Si votre logement a été construit après le 31 décembre 2005, il doit être obligatoirement doté d’un conduit d’évacuation de fumée.

 
Choisir le raccordement adapté

Le raccordement de votre poêle à pellets est le tuyau qui relie votre appareil au plafond ou au mur de votre habitation. Il est recommandé d’opter pour des tuyaux rigides et des raccords étanches afin d’optimiser la durée de vie de votre poêle et de faciliter son ramonage.
 

Bon à savoir :
Généralement, la longueur des raccords de fumée est limitée à 2 mètres, sauf si l’avis du fabricant recommande d’opter pour une longueur plus grande.


Bien séparer l’alimentation électrique 

Enfin, pour bénéficier d’un maximum de sécurité, vous devez impérativement séparer l’alimentation du circuit électrique, avec une protection en tête de ligne qui sera directement reliée au tableau électrique.
 
Vous avez désormais toutes les clés en main pour bien installer votre poêle à pellets. N’oubliez pas de l’entretenir régulièrement afin que durabilité rime avec longévité.