La fabrication du fioul domestique

Publié le Samedi 13 Avril 2019 - Les actualités du Fioul

Une série d’étapes de fabrication sont nécessaires pour fabriquer le fioul domestique à partir de cette énergie fossile qu’est le pétrole. Ce processus permet d’obtenir une énergie propre pour le chauffage.

Si vous utilisez le fioul domestique comme source principale de chauffage, vous vous êtes peut-être déjà interrogé sur le processus de fabrication de ce combustible issu du pétrole et composé de molécules d’hydrocarbures, de gaz dissout et de produits acides et corrosifs. Quelles sont les différentes étapes pour transformer ce pétrole brut en un produit propre à la consommation ?

Le processus de raffinage

La méthode utilisée pour transformer le pétrole en fioul domestique est celle du raffinage. Son principe est de distiller et traiter le pétrole pour en extraire plusiuers produits distincts. Au cours des différentes étapes, ces produits sont rendus aptes à être utilisés comme carburants.

Parmi les exemples de produits issus de la transformation du pétrole, on retrouve le fioul domestique, le gazole, le kérosène, le gaz, l’essence, le fioul lourd, le bitume, la cire et les solvants (par exemple le white spirit).

Le processus de raffinage compte quatre étapes.

La distillation du pétrole

Lors de cette première étape, les molécules lourdes (bitumes, paraffines, etc.) et les molécules légères (gaz, essences, etc.) sont séparées. Le pétrole est versé dans une colonne de distillation qui se compose d’une tour avec des plateaux. Lorsqu’il est chauffé à très haute température, le pétrole se fractionne en plusieurs produits. Les molécules légères se concentrent alors en haut de la tour et les molécules lourdes se retrouvent en bas.

La distillation permet d’extraire des coupes de pétrole grâce aux différents plateaux. On distingue :

  • Les coupes légères : des vapeurs non condensées s’élèvent en haut de la tour. Elles forment le gaz de pétrole (pour le butane et le propane) ou passent de l’état gazeux à l’état liquide après refroidissement. On en extrait les essences.
  • Les coupes moyennes : composées de produits un peu plus lourds. On en extrait le kérosène, le gazole et le fioul domestique.
  • Les coupes lourdes : constituées de produits plus visqueux. Les fiouls lourds, bitumes et résidus en sont extraits.

La conversion

Certains produits sont ensuite convertis dans le but de casser les grosses molécules de pétrole pour transformer les coupes lourdes en produits plus légers. L’objectif de cette étape est de produire des essences, du kérosène et du gazole en grande quantité.

L’amélioration

L’amélioration permet de réduire la quantité de soufre et est donc très importante. En éliminant les impuretés et substances nocives et en améliorant le produit, on obtient un fioul qui répond aux normes imposées par l’UE.

Le mélange

Les bases obtenues sont finalement mélangées entre elles ou avec des additifs pour obtenir un fioul propre à la consommation. La sécurité est primordiale à cette étape puisque c’est à ce moment que l’on améliore l’anti-inflammabilité des produits issus du pétrole et qu’on travaille sur propriétés techniques et environnementales du fioul.