La filière du granulé bois en 7 chiffres

Publié le Monday, May 10, 2021 et mis à jour le Thursday, June 3, 2021 - Les actualités du Poêles

Relativement jeune, la filière du granulé bois connait, depuis ses débuts, un succès qui se confirme d'année en année. Voici 7 chiffres à retenir sur cette filière d'avenir !

La filière du granulé bois en 7 chiffres

Aujourd'hui, de plus en plus de ménages utilisent les pellets pour se chauffer, et se montrent plus que satisfaits de leur choix. Il faut dire que les granulés bois présentent de nombreux avantages, tant du point de vue de l'efficacité énergétique que du budget ou du stockage.

2020, une année de confirmation pour la filière du granulé bois

1,7 million

C’est le nombre de tonnes de granulés de bois produits en 2020. Une donnée en progression constante depuis 2008, de l'ordre de 125 000 tonnes par an. Le succès croissant des pellets s’explique notamment par la mise en place de nouvelles mesures gouvernementales favorables. En effet, la RE (réglementation environnementale) 2020, qui sera pleinement appliquée durant l'été 2021, amorce la fin du fioul et du gaz sous certaines conditions. Les constructeurs de bâtiments se voulant écoresponsables et dotés d'une empreinte carbone réduite n'ont donc eu d'autre choix que de se tourner vers de nouvelles sources énergétiques, parmi lesquelles les granulés de bois.

1,9 million

La consommation de granulés de bois a atteint 1,9 million en 2020, soit un peu plus que la production nationale. Là encore, elle grimpe de manière plutôt régulière depuis 2008, presque parallèlement à celle de la fabrication. La consommation en France repose principalement sur un modèle d'auto-suffisance, qui contribue à la stabilité et à la maîtrise des prix. L'export de pellets s’élève environ à 100 millions de tonnes, quand l'import atteint les 410 millions de tonnes.

1,2 million

Autre indicateur du succès des granulés de bois : ce sont désormais plus de 1,2 million de ménages qui se chauffent avec des pellets. Fiables, faciles à stocker et offrant une excellente efficacité énergétique, ils séduisent de plus en plus de foyers pour la saison hivernale. C’est d'autant plus vrai qu'il s'agissait, en 2020, de la source d'énergie la moins chère, avec un prix moyen de 6,26 euros pour 100 kWh PCI, loin devant le gaz (8,20 euros), le fioul domestique (9,56 euros), le propane (15,76 euros) et l'électricité (15,82 euros).

+ 2,5 %

Complétons ce panorama des chiffres 2020 de la filière bois par cette donnée : l'an passé, les ventes de chaudières ont augmenté de 2,5 %. Malgré le confinement lié à la pandémie de COVID-19, les ménages ont été nombreux à profiter du premier semestre pour effectuer des travaux permettant de réaliser des économies d'énergie. Ainsi, entre janvier et juin, les ventes ont bondi de 30 % d'une année sur l'autre !

2021, une belle année en vue pour le secteur des pellets

- 50 %

L’année 2021 devrait, au moment d'en faire le bilan, confirmer la bonne santé du secteur des pellets, dans la lancée des années précédentes. Elle sera notamment portée par certaines innovations promettant des rendements encore meilleurs. Ainsi, à travers la loi climat, le gouvernement souhaite l'accélération du remplacement des vieux poêles à bois et cheminées par de nouveaux systèmes. Son ambition est forte : réduire de 50 % les émissions de particules fines liées au chauffage au bois entre 2020 et 2030, dans les territoires les plus pollués.

Plus de 84 %

Sauf retournement de situation exceptionnel, 2021 devrait confirmer l'attrait généré par les chaudières à granulés de bois. Elles ont en effet représenté 84 % des ventes en 2020, une donnée en progression par rapport à 2019 (81 % des ventes). Une bascule s'est opérée avec les modèles à bûches traditionnels, qui présentent certains inconvénients, notamment en termes de stockage et de rendement énergétique. Résultat : les ventes de ces chaudières ont reculé de 18 % en 2020. Cette année devrait, là aussi, confirmer que les attentes des Français en la matière ont changé.

90 %

Logiquement, la filière de la chaudière à granulés de bois nourrit de belles ambitions pour 2021. Elle vise l'installation d'appareils à haut rendement énergétique, s'approchant ou atteignant de plus en plus les 90 %. La comparaison avec les chaudières à bûches est à ce titre intéressante : elles offrent un rendement plus limité, de l'ordre de 65 % à 80 %.

Vous êtes à la recherche de pellets de qualité pour votre chaudière à granulés de bois ? Consultez les offres de Total Proxi Energies !