La rentabilité du chauffage au bois

Publié le Jeudi 7 Février 2019 - Les actualités du Prix des énergies

Energie peu coûteuse, le bois séduit de plus en plus de Français. Sa rentabilité dépend toutefois de nombreux facteurs qu’il faut bien prendre en compte avant de choisir cette énergie.

Plus d’un quart des Français sont aujourd’hui équipés d’un système de chauffage au bois, quel qu’il soit. C’est dire le succès de cette énergie, qui doit beaucoup à son faible coût. Toutefois, pour qu’un équipement de chauffage au bois soit réellement rentable, il faut prendre en compte de nombreux critères, qui concernent tant le combustible que l’appareil utilisé pour le brûler.

Quel est le prix du bois ?

Tout d’abord, il faut revenir sur le prix du bois. Combien coûtent exactement le bois de chauffage et les granulés de bois ? Pour en avoir une idée, c’est le prix au kWh qu’il convient de prendre en compte, surtout quand on englobe à la fois le bois bûche et les granulés de bois. La fourchette de prix actuelle pour ces différents combustibles se situe ainsi entre 0,03 et 0,06 €/kWh.

Ce prix est donc réellement concurrentiel au regard d’autres énergies. Toutefois, il ne faut pas oublier que ce coût est une évaluation théorique qui peut beaucoup fluctuer en fonction de différents facteurs.

Les facteurs qui influencent la rentabilité du bois

Si, théoriquement, le bois peut donc paraître rentable, il faudra toutefois prendre en compte :

  • le type de bois utilisé : les feuillus durs comme le hêtre ou le chêne sont plus performants ;
  • la taille de la bûche : plus le bois est coupé en petite taille, plus il est coûteux ;
  • l’humidité du bois : un bois qui contient plus de 20% d’humidité offrira un rendement bien moins élevé ;
  • le type de combustible : les pellets, plus performants, coûtent aussi plus cher.

En outre, la qualité de votre équipement de chauffage au bois aura une grande influence sur la rentabilité du bois comme énergie. Au final, si vous utilisez du bois humide, issu d’une essence peu adaptée, dans un appareil de mauvaise qualité, cette énergie vous coûtera bien plus cher que ce que le dit la théorie.

Pour vous assurer de choisir un équipement de chauffage au bois performant, nous ne pouvons que vous conseiller de vous fier au label Flamme Verte. Créé par les fabricants d’appareils et l’ADEME en 2000, ce label vous assure d’utiliser un équipement offrant un très bon rendement, et ne dégageant que très peu d’émissions de monoxyde de carbone et de particules fines.

Peut-on chauffer seulement au bois ?

Un autre aspect à prendre en compte est le fait qu’il sera peut-être difficile de chauffer tout votre logement avec un système de chauffage au bois, à moins d’opter pour une chaudière à bois ou à pellets. Par contre, avec un poêle, une cheminée ou un insert, vous ne pourrez chauffer qu’une partie de la maison, surtout si votre logement est ancien. Les maisons neuves, parfaitement isolées et conçues à cet effet, constituent à cet égard des exceptions. 

Il peut donc être utile d’envisager un système couplant, utilisant du bois en appoint et du fioul, du gaz, etc. en chauffage principal. Dans ce cas, le calcul du coût de l’énergie pour votre logement variera également.