Les 5 étapes de l’installation d’un poêle à granulés par un professionnel

Publié le Wednesday, May 19, 2021 et mis à jour le Tuesday, June 8, 2021 - Les actualités du Poêles

Vous avez décidé de faire installer, par un professionnel, un poêle à granulés dans votre domicile. Excellente idée ! Mais comment se déroule l’installation d’un poêle à granulés, concrètement ?

Les étapes de l’installation d’un poêle à granulés

Les poêles à granulés offrent de nombreux avantages, parmi lesquels un stockage des pellets facilité, une chaleur très agréable et un solide rendement énergétique. De la visite technique à l’entretien, voici les cinq étapes de son installation.

La visite technique

Vous avez choisi le professionnel qui aura la charge de l’installation, à votre domicile, d’un poêle à granulés. Après l’avoir rencontré, et avoir découvert les appareils et les solutions qu’il propose, il vous faudra le recevoir une première fois à votre domicile. C’est en se déplaçant qu’il pourra faire correspondre vos attentes (température du logement, budget, confort…) avec les contraintes de votre habitat. Ainsi, il sera en mesure d’affiner sa proposition commerciale, de vous recommander certaines adaptations, et de s’assurer qu’il ne se déplacera qu’une seule fois pour l’installation, sans mauvaise surprise au détour d’un tuyau ou d’un branchement.

Le devis

La seconde étape est bien sûr financière : il s’agit de la réception du devis émis par le professionnel qui s’est déplacé à votre domicile. Celui-ci sera à la fois précis et circonstancié, tenant compte de l’ensemble des contraintes constatées et de vos besoins, auxquels répondront les solutions techniques proposées.

Ce devis vous permettra d’étudier les financements qui s’offrent à vous (notamment auprès de votre banque), et de vous renseigner sur les avantages fiscaux auxquels vous pouvez prétendre. Par exemple, rappelons que le poêle à granulés (tout comme, du reste, le poêle à bûches) ouvre droit au Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique (CITE). Celui-ci permet, sous certaines conditions, de déduire de ses impôts l’équivalent de 30 % de la facture globale.

L’installation du poêle à granulés

Pour le professionnel, c’est le moment de procéder à l’installation du poêle à granulés. Il s’agit d’une opération complexe : il faut tenir compte de nombreux paramètres, comme les distances de sécurité, l’arrivée d’air comburant, la fumisterie, la sortie de cheminée…

Concrètement, le professionnel qui intervient chez vous fera attention aux points suivants :

  • respect d’une distance de sécurité de 80 à 150 cm devant la vitre, de 4 à 30 cm à l’arrière du poêle, de 10 à 30 cm sur les côtés ;
  • pose d’une plaque en acier de 2 mm au sol si le poêle est posé sur un sol combustible (parquet en bois par exemple) ;
  • installation dans une pièce avec un volume d’air suffisant (de l’ordre de 50 m3/h) pour que la combustion se fasse dans les meilleures conditions de sécurité ;
  • distribution efficace de la chaleur générée par le poêle à granulés…

Selon la complexité de l’installation (maison neuve ou ancienne, ajustements divers…), l’opération peut prendre entre une demi-journée et deux jours. Dans tous les cas, le timing aura été précisé par le professionnel dans son devis.

Bon à savoir 
Avec notre partenaire L’énergie Tout Compris, vous êtes accompagné tout au long de vos chantiers de rénovation énergétique !

La réception des travaux

L’avant-dernière étape consistera tout d’abord à voir, avec le professionnel qui est intervenu, comment fonctionne votre nouvelle chaudière à granulés. Mise en route, tirage, stockage des pellets… il vous donnera toutes les astuces et conseils pour obtenir le meilleur rendement de votre chauffage.

C’est à ce moment que vous allez pouvoir effectuer la réception des travaux, avec ou sans réserve. Celle-ci est établie de manière contradictoire, entre le client et l’installateur, et est formalisée par la signature d’un procès-verbal. Trois périodes se succèdent alors.

  1. La garantie de parfait achèvement, jusqu’à J+1 an. Pendant 12 mois, l’installateur est tenu de procéder à toutes les réparations qui pourraient s’imposer, peu importe leur gravité, hors usure normale.
  2. La garantie de bon fonctionnement, jusqu’à J+2 ans. Le professionnel doit, dans ce cadre, réparer les éventuels défauts sur les éléments dissociables du chauffage.
  3. La garantie décennale, jusqu’à J+10 ans. L’entreprise est responsable – et est donc tenue d’intervenir – pour tout dommage empêchant l’appareil de fonctionner correctement.

L’entretien et le SAV

L’ultime étape de l’installation de votre chaudière à granulés ? L’entretien de l’appareil et, éventuellement, le recours au SAV. Le professionnel qui est intervenu vous détaillera toutes les étapes à respecter, et les visites périodiques à prévoir. Notez-les dans votre agenda : c’est la garantie d’avoir un appareil à haut rendement dans la durée !

Vous avez besoin de granulés pour votre nouveau poêle ? Consultez l’offre de pellets Premium de Total Proxi Énergies !