Nos astuces pour stocker ses pellets en vrac

Publié le Friday, July 9, 2021 et mis à jour le Friday, July 30, 2021 - Les actualités du Poêles

Bien stocker ses pellets, c’est la clé d’une saison de chauffe réussie. Emplacement, matériel à utiliser, dimensionnement… Voici tout ce qu’il y a à savoir sur le sujet !

Bien stocker des pellets en vrac

Le stockage des pellets en vrac – la solution à privilégier par rapport au stockage en sacs si vous possédez une chaudière à granulés de bois et non un poêle – permet d’assurer un bon approvisionnement de l’appareil de chauffe. Reste qu’il ne s’improvise pas : il convient en effet d’y réfléchir dès l’installation de la chaudière. Explications en quatre questions-réponses.

Où stocker ses granulés de bois ?

La règle de base en matière de stockage des pellets ? Ne pas les éloigner de plus de 20 mètres de votre chaudière. Ils doivent ainsi être entreposés dans un silo occupant entre 1 et 8 m2 au sol, en intérieur (au-dessus de la chaudière, en dessous, à côté…), ou en extérieur (dans une dépendance, dans un abri, dans un contenant enterré…).

Il existe deux types de silos :

  • les silos textiles « clés en main », préfabriqués donc, qui sont disponibles en plusieurs tailles et modèles, et qui s’installent rapidement (en une demi-journée en général), mais qu’il faut adapter à son domicile et à ses contraintes ;
  • les silos sur mesure, maçonnés ou à ossature bois, qui coûtent plus cher à l’achat, mais qui répondent parfaitement aux exigences de votre installation.

À quoi faut-il veiller quand on choisit son silo de stockage ?

Trois grandes règles doivent vous guider au moment de sélectionner votre solution de stockage des granulés de bois.

Tout d’abord, votre silo doit permettre une livraison de qualité, du remplissage à l’optimisation du volume en passant par l’accès au stock. Ensuite, il doit garantir un stockage pérenne, sans humidité (qui rendrait les pellets moins efficaces), solide (il doit potentiellement « tenir » des années durant) et sécurisé (pour vous et votre famille, comme pour votre système de chauffage). Enfin, il doit permettre une alimentation aisée et rapide de la chaudière, avec un système de vis sans fin si le silo est contigu à l’appareil de chauffe, ou avec un système d’aspiration des pellets s’il en est éloigné de plus de trois mètres.

Comment optimiser la livraison des pellets à stocker ?

Si les pellets rencontrent un tel succès, c’est qu’ils offrent de nombreux avantages :

  • ils sont issus d’une production plus locale que les autres sources d’énergie ;
  • ils offrent une excellente qualité de combustion, pour un pouvoir calorifique supérieur à 90 % ;
  • ils produisent très peu de cendres ;
  • ils bénéficient d’un prix plus stable que le gaz naturel et le pétrole, deux énergies soumises à des variations liées aux événements géopolitiques et aux éventuelles tensions entre pays producteurs.

Leur stockage doit cependant, pour conserver ces qualités, permettre une livraison aisée et rapide. Le camion de livraison doit ainsi être en mesure de se positionner à moins de 20 mètres du silo : au-delà de cette limite, les pellets pourraient être endommagés par le soufflage. Certains fournisseurs refuseront même de livrer un produit qui passerait par plus de 20 mètres de tuyaux !

Notez, par ailleurs, que le volume de stockage doit permettre de couvrir l’ensemble de vos besoins annuels, afin de ne procéder qu’à un seul remplissage par an. Enfin, rappelons que plus vous vous ferez livrer des quantités importantes de pellets, plus vous bénéficierez de tarifs intéressants.

Comment entretenir un silo de stockage des pellets ?

C’est une bonne nouvelle : un silo de stockage des granulés de bois bien conçu n’a pas à être entretenu. C’est notamment le cas si le camion de livraison peut se garer à moins de 20 mètres, s’il se trouve à proximité de la chaudière et si ses parois internes sont parfaitement lisses et résistantes à la poussée (par exemple, des parpaings recouverts d’un matériau lisse).

À l’inverse, s’il doit être raccordé à un tuyau de plus de 20 mètres pour être ravitaillé, ou si son installation impose des coudes (par exemple pour le raccordement à la chaudière), il faut procéder à un nettoyage du silo, et ce, tous les deux ans ou toutes les deux livraisons.

Un conseil ? Profitez, entre deux saisons de chauffe, d’un moment où le niveau de pellets est bas dans votre silo pour en contrôler l’état. Si besoin, adressez-vous à un professionnel qualifié pour réaliser un diagnostic complet de votre installation !

Le bon fonctionnement d’une chaudière à granulés de bois dépend aussi de la qualité des pellets utilisés. Les Total Pellets Premium sont par exemple produits localement, avec 100 % de résineux, et présentent un taux d’humidité inférieur à 8 %. N’hésitez pas à passer commande directement sur notre site !