Pellets résineux ou feuillus : comment choisir ?

Publié le Tuesday, March 16, 2021 et mis à jour le Friday, April 16, 2021 - Les actualités du Pellets et bûches

Plusieurs types de pellets existent pour alimenter son poêle à pellets ou sa chaudière. Mais parmi les combustibles, comment choisir entre les pellets résineux et les pellets feuillus ?

Pellets résineux ou feuillus

Les pellets, aussi connus sous le nom de granulés de bois, sont des combustibles particulièrement efficaces et très appréciés. Outre leur efficacité, les pellets de bois s’avèrent également économiques, propres, et faciles à stocker. Composés de copeaux et de sciures de bois compactés, les pellets alimentent aussi bien les poêles à granulés que les chaudières à bois et les inserts. Mais comment choisir ses pellets de bois ? Quel type de pellets faut-il privilégier entre des pellets feuillus et des pellets résineux ?

Les différents types de pellets

On distingue trois grandes familles de pellets de bois.

  • Les pellets résineux : ils sont composés à 100 % de bois d’arbres résineux tels que le pin, l’épicéa, le sapin, le mélèze ou encore le cèdre.
  • Les pellets feuillus : ces granulés de bois proviennent d’arbres feuillus tels que le chêne, le frêne, le châtaignier ou encore le hêtre, l’acacia et le bouleau.
  • Les pellets mixtes : il s’agit d’un mélange comprenant des pellets résineux à hauteur de 20 à 30 % et des pellets feuillus à hauteur de 70 à 80 %.

Pellets de feuillus ou de résineux : quelles sont les différences ?

Trois différences majeures distinguent les pellets résineux des pellets feuillus, à commencer par leur constitution, notamment en matière de liant. Ils se distinguent également par rapport à l’encrassement qu’ils peuvent générer et par leur taux d’humidité.

Le liant

Un pellet se présente sous la forme d’un petit cylindre de 5 à 8 mm de diamètre pour une longueur d’environ 3,6 cm. Les pellets sont fabriqués à base de sciure de bois et de copeaux qui sont compressés afin d’obtenir des granulés.

Pour les pellets résineux, la résine naturellement présente dans les essences de bois joue le rôle de liant et assure la cohésion des pellets. Cette résine offre également aux pellets résineux leur aspect brillant.

Les pellets feuillus sont moins bien pourvus en résine que leurs homologues et sont en partie composés de liant artificiel. Ces liants artificiels, qui permettent de coller sciure et copeaux de bois pour former les pellets, sont à base de colle ou d’agents liants synthétiques.

L’encrassement

L’ajout de liant artificiel rend la combustion des pellets feuillus moins propre que celle des pellets résineux. Les pellets feuillus sont donc susceptibles de générer davantage d’encrassement que les pellets résineux qui eux, ne nécessitent pas d’agents artificiels. Le poêle à pellets assure une combustion complète des pellets résineux grâce à sa soufflerie. Ainsi, aucun dépôt n’est à déplorer.

L’humidité

Pour un rendement idéal de votre chauffage, il convient d’utiliser le combustible le plus sec possible. Plus le taux d’humidité est faible, et meilleur sera le rendement de l’appareil. Une bonne combustion évite les fumées et l’encrassement, garantit une chauffe confortable et durable, et génère peu de cendres.

Si le taux d’humidité des bois résineux est plus important que celui des bois feuillus pour des bûches de bois, leur valeur est comparable pour les pellets. Le pouvoir calorifique des pellets résineux est même légèrement supérieur à celui des pellets feuillus.

Pellets feuillus ou pellets résineux : lequel choisir ?

Dans ce « match » des granulés de bois qui oppose les pellets résineux aux pellets feuillus, la victoire est accordée aux pellets résineux. Les granulés de bois issus de résineux présentent plus d’avantages.

  • Ils bénéficient d’un pouvoir calorifique important et garantissent un bon rendement.
  • Leur composition propre et naturelle évite l’encrassement des appareils et prolonge leur durée de vie.
  • Ils sont moins dangereux pour la santé car, contrairement aux pellets feuillus, ils ne contiennent pas de liants synthétiques.