Poêle à bois : comment faire le bon choix ?

Publié le Vendredi 11 Janvier 2019 - Les actualités du Poêles

L’achat d’un poêle à bois ne se fait pas à la légère. Il faut au contraire être attentif à de nombreux éléments pour s’assurer un bon confort thermique et pour garantir la durée de vie de son équipement..

Dans la grande variété de poêles à bois qui existent sur le marché, comment faire le bon choix ? Nous proposons de vous éclairer à la fois sur les différents types de poêles qui existent ainsi que sur les critères que vous devez prendre en compte au moment de faire votre choix.

Quels sont les différents types de poêle à bois qui existent ?

Avant de se pencher sur ces critères, il faut donc d’abord prendre en compte la grande diversité de poêles à bois qui existent sur le marché. On trouve en effet :

  • des poêles à bois « standards », en acier et en fonte ;
  • des poêles à bois de masse, en fonte et matériaux réfractaires : ils offrent une meilleur inertie, limitent les déperditions thermiques, sont plus performants (85% de rendement ou plus) mais plus lourds (jusqu’à 6 tonnes) ;
  • des poêles à bois à double combustion : ils permettent de brûler également les gaz produits lors de la première combustion et sont donc plus performants ;
  • des poêles « turbo » : ils sont aussi à double combustion mais sont équipés d’une soufflerie qui « force » le tirage.  

Evidemment, plus le poêle est performant, plus son prix aura tendance à grimper.

Quels sont les critères pour choisir son poêle à bois ?

Au vu de cette large palette de possibilités, quel modèle vaut-il mieux choisir ? En faisant votre choix, soyez attentif à ces différents éléments.

L’usage du poêle à bois

La première question à se poser est de savoir quel sera l’usage de votre poêle à bois : un chauffage d’appoint ou un chauffage principal ? En fonction de cela, vous pourrez déjà vous orienter vers un modèle ou l’autre et vers un matériau ou l’autre avant de vous intéresser à la puissance de l’appareil.

Le rendement du poêle à bois

Même si le bois est l’une des énergies les moins chères du marché, il reste préférable d’en utiliser un minimum tout en obtenant le confort thermique souhaité. Pour ce faire, le choix d’un poêle à bois offrant un bon rendement est incontournable. De plus, il s’agit là d’une condition de base pour profiter de certaines aides comme le Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique (CITE).

Mais qu’est-ce qu’un bon rendement pour un poêle à bois ? Sachant que la combustion des bûches de chauffage ne peut jamais être complète, un rendement de 85% est déjà excellent pour ce type d’appareil. On estime qu’à partir de 70%, un poêle à bois devient réellement rentable.

La puissance du poêle à bois

Autre élément très important : le choix de la bonne puissance. On estime en général qu’un équipement de chauffage, dans une maison « normale » (avec une hauteur sous plafond de 2,5 mètres et une isolation normale), doit produire 1kW pour chauffer 10m2.

Veillez à ne pas choisir un poêle d’une puissance trop importante : en tournant au ralenti, il encrassera plus votre installation et vous coûtera donc plus cher en entretien.

 La taille du foyer

La taille du foyer, l’élément principal du poêle dans lequel vous placez le bois, est également importante. En effet, elle détermine :

  • la taille des bûches que vous pourrez utiliser : les bûches de plus grande taille sont moins chères mais plus encombrantes à stocker ;
  • l’autonomie du poêle à bois : de 5 à 12 heures.

Veillez donc à passer en revue ces différents critères avant de faire votre choix !