Poêle à pellets : comment protéger vos enfants du danger ?

Publié le Wednesday, June 17, 2020 et mis à jour le Wednesday, July 8, 2020 - Les actualités du Poêles

Les poêles à pellets sont aujourd’hui des appareils très sûrs. Toutefois, ils dégagent inévitablement de la chaleur et, pour éviter que vos enfants se brûlent, une série de précautions peuvent être mises en place.

risques poele enfant

Depuis quelques années, les poêles à pellets deviennent de plus en plus populaire en France. Aujourd’hui, près de 800.000 foyers français en sont équipés. Offrant une certaine autonomie et un grand confort d’utilisation, les poêles à pellets doivent toutefois, comme tout appareil de chauffage, être utilisés avec prudence.

Le poêle à pellets représente-t-il un danger pour les enfants ?

Il faut tout d’abord préciser qu’en théorie, le poêle à granulés représente un danger bien moins important que celui présenté par un poêle à bois. En effet, ce dernier type d’appareil diffuse de la chaleur par rayonnement. Les parois, chauffées par le feu, dégagent en effet la chaleur dans la pièce.

Ce n’est pas le cas du poêle à pellets qui, dans la plupart des cas, chauffe la pièce en y insufflant l’air chaud à l’aide d’un ventilateur intégré. Ainsi, seule la vitre du poêle à pellets représente un véritable danger de brûlure alors que, dans un poêle classique, l’ensemble du poêle représente une menace, particulièrement pour les enfants.

Des solutions pour éviter la brûlure

La principale menace émanant du poêle à pellets est donc sa vitre, qui peut facilement causer des brûlures lorsque l’appareil fonctionne depuis un certain temps.

Pour éviter un tel cas de figure, vous pouvez utiliser différentes stratégies :

  • évitez d’installer l’appareil dans un endroit de passage ;

  • surveillez les enfants en bas âge lorsque le poêle est allumé ;

  • sécurisez l’espace autour du poêle, par exemple en installant une barrière adaptée empêchant tout contact avec le poêle ;

  • à défaut de barrière physique, vous pouvez également délimiter une zone au sol, autour du poêle, à l’aide de carrelages par exemple, en décrétant que personne ne peut y accéder.

Les enfants étant curieux, il est probable qu’ils finissent pas s’intéresser à votre poêle, quelles que soient les mesures que vous avez prises. Il est donc très important de faire un effort de pédagogie afin de leur expliquer le fonctionnement de l’appareil et les dangers qu’ils représente.

Au-delà du risque de brûlure, le poêle à pellets, comme tout appareil de chauffage, peut dégager du monoxyde de carbone, un gaz potentiellement mortel, et pas seulement pour les enfants. Pour éviter ce risque, il est primordial de faire régulièrement entretenir votre appareil et ramoner votre évacuation de fumées.

Éviter de dérégler l’appareil

Les poêles à pellets modernes s’accompagnent aujourd’hui souvent de télécommandes ou d’écrans embarqués qui peuvent facilement attirer l’attention des enfants. Or, au-delà du risque de se brûler en approchant trop près du poêle, les enfants pourraient alors dérégler complètement la programmation de votre appareil. La surconsommation et la surchauffe vous guettent alors, avec des conséquences économiques parfois sérieuses.

Ici aussi, la pédagogie sera nécessaire. Expliquez à vos enfants pourquoi ils ne peuvent pas utiliser ces commandes ou écrans. Vous pouvez aussi veiller à les rendre inaccessibles.