Pourquoi certains bois de chauffage brûlent-ils plus longtemps que d’autres ?

Publié le Mardi 29 Janvier 2019 - Les actualités du Bois

Pourquoi les bûches de chêne se consomment-elles plus lentement que du bouleau ou du sapin ? La réponse à cette question est à trouver dans la densité du bois : le bois sera d’autant plus performant qu’il est dense.

On entend régulièrement dire qu’il est important de choisir avec soin son bois de chauffage. Mais comment peut-on finalement définir un bois de chauffage de qualité ? En réalité, il s’agit d’un bois capable de chauffer beaucoup et longtemps. Ces deux conditions étant réunies, on pourra parler de bûches de chauffage offrant des performances élevées. 

Les bois de chauffage « tendres » brûlent rapidement

Au regard de ces deux conditions de base, on peut dire que les bois de chauffage dits « tendres » sont les moins adaptés à une utilisation dans un équipement de chauffage au bois. Il s’agit de :

  • tous les résineux ;
  • le bouleau ;
  • le peuplier ;
  • le tilleul ;
  • l’aulne ;
  • le saule ;
  • etc.

Les arbres fruitiers, quant à eux, sont considérés comme mi-tendres. 

Si ces variétés dites « tendres » conviennent moins au chauffage au bois, c’est parce que leur densité est plus faible en raison de leur croissance rapide. La densité n’est autre que le rapport entre le poids et le volume. L’eau a par exemple un indice de densité de 1, puisque 1 litre d’eau pèse un kilogramme. 

Ces essences « tendres » pèsent donc moins lourd, les fibres du bois sont moins serrées, et le feu les consume entièrement de manière bien plus rapide. Elles sont donc idéales pour allumer un feu.

Si les essences de bois plus tendres sont moins indiquées pour le chauffage, c’est aussi parce qu’elles ont tendance à éclater à la combustion, en projetant des braises. Elles doivent donc être utilisées impérativement dans un foyer fermé. 

Les bois de chauffage « durs » brûlent lentement

Au contraire, les essences de feuillus dites « dures » ont une densité plus élevée qui leur permet de brûler bien plus longtemps, et de produire plus de chaleur. 

Il est difficile d’évaluer la densité d’un stère de bois, car celle-ci dépend aussi de l’humidité que le bois de chauffage contient. Toutefois, on peut l’estimer et constater ainsi les importantes différences qui existent entre les essences :

  • chêne vert : 0,61 à 0,983 ;
  • charme : 0,759 à 0,9 ;
  • frêne : 0,84 ;
  • hêtre : 0,8 ;
  • mélèze : 0,54 à 0,63 ;
  • sapin : 0,45
Si un bois à la densité élevée brûlera plus longtemps et offrira, de manière générale, un meilleur rendement, il demande une préparation plus exigeante. Ainsi, le bois dur devra souvent sécher plus longtemps (2 ans). Il sera également plus difficile à fendre. Enfin, s’il produit plus de chaleur, il est également plus difficile à allumer. En choisissant Total Bûches Premium, vous vous facilitez la vie en choisissant des bûches issues d’essences de bois dures, déjà prêtes à l’usage.

 

  Commandez dès à présent vos TOTAL bûches Premium