Pourquoi et comment isoler derrière un poêle à bois ?

Publié le Jeudi 26 Avril 2018 et mis à jour le Jeudi 29 Novembre 2018 - Les actualités du Poêles

Pour des raisons de sécurité, d’efficacité mais également d’esthétique, il est recommandé de placer une protection isolante sur le mur présent derrière votre poêle à bois.

Isoler derrière un poêle à bois

Vous souhaitez installer un poêle à bois dans votre habitation ? Dans ce cas, il est vivement conseillé d’isoler convenablement les parois qui se trouvent à proximité.

Pourquoi isoler le mur derrière son poêle à bois ?

Il n’est pas obligatoire de placer un écran thermique devant une paroi combustible (un mur en bois, une cloison en placo ou en plâtre par exemple), uniquement si vous pouvez installer votre poêle à bois suffisamment loin de celle-ci.

À quelle distance faut-il placer son poêle à bois du mur ?

Selon le DTU (Document Technique Unifié), la distance de sécurité recommandée, entre le conduit de raccordement du poêle à bois et les autres matériaux combustibles adjacents, est d’au moins 3 fois le diamètre du conduit. Par exemple, si votre conduit mesure 15 cm, la distance de sécurité à respecter entre le conduit et le mur est de 45 cm. Mais il s’agit ici d’une norme indicative et générale. Cette distance varie en fonction de la taille et du modèle de votre poêle. Renseignez-vous auprès de votre installateur pour connaître les exigences liées à votre propre appareil de chauffage.

Si vous voulez cependant réduire la distance entre le mur et votre appareil, il est alors conseillé de placer un écran thermique afin d’isoler convenablement les parois combustibles proches. Cet écran permet en effet de protéger le mur du rayonnement thermique du poêle et du conduit. De cette manière vous pouvez :

  • éviter tout risque d’incendie ;
  • limiter l’apparition de fissures sur le mur ;
  • empêcher le dépôt de poussières carbonisées provenant de la combustion du bois sur le mur qui, à la longue, jaunirait.

Dans ce cas, la distance entre le mur et le conduit peut être réduite à 1,5 fois la taille du conduit.

Comment protéger son mur derrière un poêle à bois ?

Plusieurs parements résistants au feu existent afin de protéger votre mur. Un bon nombre d’entre eux sont désormais étudiés pour s’intégrer parfaitement à votre habitat.

Selon vos préférences, vous pouvez ainsi choisir de :

  • Recouvrir votre mur de briquettes en terre cuite ou autres briques réfractaires. Ce matériau présente l’avantage d’offrir plus d’inertie. Il stocke donc la chaleur pour la restituer plus tard, lorsque le poêle à bois ne fonctionne plus par exemple.
  • Placer une plaque en béton cellulaire sur le mur. Isolante et anti-feu, elle se marie bien aux intérieurs contemporains.
  • Fixer une plaque de protection murale en acier au mur, doublée d’un isolant thermique côté mur (le plus souvent de la laine de roche) et ventilées.

A noter que si le sol est lui aussi combustible (plancher en bois par exemple), il vous faudra également placer sous le poêle à bois une plaque en acier ou en verre afin d’empêcher tout départ de feu.

 

Pour aller plus loin :