Prix de l’électricité : nouvelle hausse en août 2020

Publié le Monday, August 3, 2020 et mis à jour le Monday, September 7, 2020 - Les actualités du Prix des énergies

La Commission de Régulation de l’Électricité et du Gaz (CRE) revoit mensuellement l’opportunité d’augmenter ou de diminuer les tarifs réglementés de l’électricité et du gaz. Au 1er août, elle a suggéré une augmentation de 1,54% de ces tarifs. Il s’agit de la troisième hausse des prix en l’espace de quelques mois.

prix elec aout 2020

L’électricité est une énergie qui est toujours très largement utilisée pour le chauffage en France. Et pourtant, elle n’est pas la plus économique. Si l’on excepte le pétrole pour poêles, elle est en effet l’énergie la plus coûteuse disponible sur le marché. Avec une nouvelle hausse des prix entrée en vigueur au mois d’août, ce fossé entre le prix de l’électricité et celui des autres énergies ne devrait pas se combler de sitôt.

Une augmentation de 1,54% du tarif réglementé

Tous les mois, la CRE (Commission de Régulation de l’Électricité et du Gaz) se penche sur les prix de l’électricité et du gaz afin de décider – en raison d’une série de facteurs – s’il est nécessaire de les augmenter ou non.

Durant le mois de juillet, la CRE a estimé qu’une hausse de 1,54% du tarif résidentiel de l’électricité s’imposait à partir du 1er août. Pour les professionnels, la hausse s’élève à 1,58%. Cette augmentation a ensuite été validée par la ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, et par la nouvelle ministre de Transition écologique, Barbara Pompili.

Cette hausse ne concerne toutefois que le tarif réglementé de l’électricité, proposé par EDF. Les offres de marché, comme celles de Total, ne sont pas concernées par cette augmentation.

Troisième hausse des prix de l’électricité en quelques mois

Si elle peut sembler limitée, cette augmentation des tarifs réglementés vient s’ajouter à d’autres hausses survenues au cours des derniers mois :

  • + 5,9% le 1er juin 2019 ;

  • + 1,23% en août 2019 ;

  • + 2,4% en février 2020.

Au bout du compte, ces hausses successives commencent donc à devenir difficiles à supporter pour le consommateur.

Opter pour une offre de marché

En France, 23,9 millions de sites résidentiels sont encore soumis au tarif réglementé d’EDF. Au total, 72% des Français sont donc concernés par ces hausses de prix.

Et pourtant, il existe une large variété de concurrents privés d’EDF, qui peuvent fournir de l’électricité à un prix plus avantageux. Total vous offre par exemple plusieurs formules de fourniture d’électricité, qui s’adaptent à vos priorités :

  • la formule classique, la plus populaire, qui vous permet d’économiser 5% par rapport aux tarifs réglementés ;

  • la formule online, vous offrant un tarif particulièrement avantageux avec mensualités fixes et régularisation en fin d’année ;

  • la formule verte, qui vous propose une électricité 100% verte (éolienne et solaire).

Avec cette nouvelle augmentation du tarif réglementé, il est plus que jamais temps de vous renseigner sur ce que vous pouvez économiser en choisissant une offre de marché pour votre électricité. Rendez-vous sur notre site pour en savoir plus sur nos offres d’électricité !