Prix du baril de pétrole : une hausse dans un marché très incertain

Publié le Wednesday, June 24, 2020 et mis à jour le Thursday, July 9, 2020 - Les actualités du Prix des énergies

Depuis quelques semaines, le prix du pétrole repart à la hausse. En conséquence, les prix des produits pétroliers remontent eux aussi. Toutefois, le marché reste très instable et il n’est pas impossible que le cours du pétrole redescende à nouveau durant les prochaines semaines.

Hausse prix du pétrole

L’année 2020 aura été pleine de sensations fortes pour le marché pétrolier. Après quelques mois de chute libre causée par la pandémie de coronavirus et la baisse considérable de la demande mondiale en pétrole, ces dernières semaines ont vu le cours du brut remonter.

De 70$ à 20$ le baril

Pour les acteurs du marché pétrolier, le début d’année a été synonyme de véritable catastrophe : le prix du baril de Brent est passé de près de 70 dollars à un peu plus de 20 dollars en l’espace de quelques mois. C’est au mois d’avril que les cours ont plongé au plus bas, atteignant des niveaux qui n’a avaient plus été connus depuis plusieurs années.

Mais depuis début mai, la trajectoire s’est inversée. Le cours du Brent a alors commencé à reprendre du poil de la bête, pour approcher aujourd’hui les 40 dollars, soit le double du prix pratiqué il y a encore quelques semaines.

Déconfinement et limitation de la production

Deux facteurs principaux expliquent ce mouvement haussier. Tout d’abord, dans de nombreux pays d’Europe et d’Asie, le confinement est terminé et l’activité économique est donc en train de reprendre un rythme normal. Certes, la situation reste délicate sur le continent américain, ce qui a pour conséquence de limiter encore la demande mondiale en pétrole. Mais celle-ci est tout de même nettement en hausse par rapport à ce que nous avons connu durant les premiers mois de l’année.

Deuxième élément d’explication : la limitation drastique de la production de pétrole décidée par l’OPEP+. Cette organisation, qui regroupe les pays membres de l’OPEP (Organisation des Pays Exportateurs de Pétrole) et ses alliés, comme la Russie, a en effet décidé à la mi-avril de limiter sa production de près de 10 millions de barils par jour. Cette réduction de la production, d’une ampleur historique, a clairement contribué à rééquilibrer l’offre et la demande en pétrole, conduisant à une augmentation des prix.

Crainte d’une deuxième vague

Ceci étant dit, le marché du pétrole reste très tendu. Ceci est principalement dû aux incertitudes liées à l’évolution de la pandémie de coronavirus et, donc, à celle de la demande. Ces derniers jours, des nouveaux foyers d’infection ont ainsi été détectés en Asie, mais aussi en Europe. Immédiatement, les marchés ont réagi et le cours du brut est de nouveau reparti à la baisse.

On voit donc que la sensibilité du marché est encore très importante et que le moindre événement pourrait contribuer à faire diminuer ou augmenter le cours du pétrole. Si vous devez vous approvisionner en carburants comme le gazole non-routier ou le fioul, n’hésitez donc pas à passer commande sur notre site, afin de profiter de prix toujours très avantageux.